EAP

Fermer L'Évangile et le Saint du jour

Fermer Infos et Rappels

Fermer Baptême

Fermer Communion

Fermer Confirmation

Fermer Mariage

Fermer Reconciliation

Fermer Funérailles

Fermer Catéchuménat

Fermer Equipe d'Animation Pastorale

Fermer Les Messes

Fermer Mission italienne

Fermer Vos prêtres

Animations

Fermer Conseils de fabrique

Fermer PERMANENCE

Fermer Conseils de fabrique

Fermer Secours Catholique

Fermer Revue de Presse

Fermer Radio Jerico

Fermer Avent

Fermer BOUSBACH

Fermer Behren-Messes à l'EHPAD

Fermer Behren-lès-Forbach

Fermer Carême

Fermer Chorales

Fermer Club ACE Action Catholique des Enfants

Fermer DIVERS

Fermer Diaconia 2013

Fermer ECCLESIA

Fermer Emmaüs

Fermer Enfants de choeur

Fermer Epiphanie et Messe des Nations

Fermer Eveil à la Foi

Fermer Formation litturgique

Fermer Fêtes et Traditions

Fermer Interreligieux

Fermer KERBACH

Fermer MCR

Fermer PÂQUES

Fermer Veillée de Noël

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Revue de Presse - L'Evêque en visite dans l' archiprêtré

Vie religieuse

L’évêque en visite du 16 au 24 mai 2009.


VIE RELIGIEUSE visite pastorale

L’évêque accueilli chez les compagnons d'Emmaüs

Encore une journée riche en enseignements pour l'évêque Pierre Raffin venu à la rencontre d'Emmaüs Forbach et des associations caritatives.

zoom

En tournée depuis une semaine dans la zone Saint-Nabor, l’évêque de Metz a rendu visite hier à la communauté Emmaüs à Forbach. Une rencontre enrichissante pour le pasteur du diocèse, les compagnons, leurs amis
et les responsables d’associations caritatives, décidés à travailler davantage ensemble. Solidarité et amitié !

Les visites de Mgr Pierre Raffin se poursuivent dans l’architprêtré de Forbach. Hier, il est allé à la rencontre des compagnons d’Emmaüs, des membres de l’association forbachoise portant le même nom, laïque et non confessionnelle, et leurs amis. Un samedi riche en découvertes des structures d’accueil, de la recyclerie, des bénévoles qui donnent de leur temps pour soutenir les actions menées tout au long de l’année. Les compagnons ont apprécié que Mgr Raffin leur fasse l’honneur de partager le déjeuner avec eux. Ils ont profité de cette occasion pour faire plus ample connaissance, évoquer leurs préoccupations, faire part de leur quotidien.
L’après-midi, les responsables d’associations caritatives étaient invités à se joindre à la communauté Emmaüs. Chacun a présenté les activités, toutes plus ou moins axées sur la solidarité, notamment envers les personnes dans le besoin, pour X raisons. Du tour de table s’est dégagée l’impression de devoir s’investir encore davantage pour sortir les gens de la misère, mais aussi une nécessité de communiquer davantage entre associations, c’est là que le bât blesse encore.

Autre vérité

Lors des dialogues, une autre vérité s’est fait jour, portant sur les interrogations suivantes : comment faire pour attirer davantage de jeunes dans les associations ? Bien souvent, les responsables d’associations ont déjà un certain âge, ils aimeraient passer le relais… mais le bénévolat attire de moins en moins de monde. Voilà matière à réflexions, elles ont alimenté les conversations lors du goûter pris sous tente dans la cour d’Emmaüs, rue du Rempart.
Hier soir, l’évêque a confié «j’ai entendu beaucoup de choses positives lors de mon séjour dans l’archiprêtré de Forbach. Cette maison Emmäus et ceux qui y sont liés en font partie. C’est une initiative porteuse et riche. Je constate que sur le secteur, il y a des gens qui en veulent, mais ils ne sont pas assez nombreux. Dans l’ensemble il y a une belle vitalité, et cela ne date pas d’aujourd’hui

Des temps forts

Hier encore, décision fut prise de mutualiser les actions au sein de l’archiprêtré. Jean-Luc Ferstler, responsable Emmaüs Forbach, a rappelé la nécessité «de se donner des temps de formation et d’information sur des questions sociales. Ont été abordés le RSA (revenu de solidarité active), mis en place prévue début juin, et la filière textile interréseau de la fibre solidaire pour gérer écotaxe textile. Au niveau local, le réseau Emmaüs "Le Relais" et "Tissons la solidarité" du Secours catholique ont l’intention d’y adhérer. Le problème des sans papiers a également été abordé».
Mgr Raffin a fait référence au texte de la conférence épiscopale des évêques sur la question de l’immigration, de l’accueil en France. Hier, les associations ont exprimé le souhait de travailler ensemble sur les situations qu’elles connaissent ensemble pour mieux savoir y répondre. Pour tout le monde, solidarité et accueil de l’étranger sont un combat commun.

Mgr Raffin célébrera la messe de confirmation ce dimanche matin, à 10 h, en l'église de Bousbach.

Publié le 24/05/2009

VIE RELIGIEUSE visite pastorale

L’évêque rencontre les maires


Les curés de l'archiprétré de Forbach, les maires du secteur ont évoqué avec l'évêque Pierre Raffin les situations économique et sociale de la région.

 

L’évêque effectue tous les cinq ans une visite pastorale pour voir ce qui se passe dans l’ensemble du département. Depuis samedi dernier, il est très présent en zone st-Nabor. Mardi soir, Mgr Pierre Raffin était entouré des curés de l’archiprétré de Forbach et des maires de ce secteur. La rencontre s’est déroulée au presbytère de Forbach où l’évêque a déclaré «j’attends que les maires me donnent leur point de vue d’élus sur la situation sociale et économique du secteur» et de préciser qu' «au niveau du diocèse, on voit que la pauvreté progresse. On constate que les gens ont besoin d’écoute, que les jeunes sont touchés par le chômage.» Gérard Zawadski, curé et archiprêtre de Forbach, a annoncé le but de cette réunion : «que les forces vives de l’archiprétré et les élus fassent plus ample connaissance, discutent ensemble des problèmes auxquels ils sont confrontés dans la vie quotidienne
Lors du tour de table, les élus ont évoqué leurs responsabilités mais aussi leurs préoccupations dans une région touchée par l’arrêt de l’exploitation des mines. Paul Fellinger, maire de Schœneck depuis 1977, a dressé un tableau de la situation économique. Il donne des chiffres de l’Insee «depuis 1989, la région a pedu 15 000 habitants, dont 5 000, agés de 20 à 30 ans, qui sont partis pour trouver un emploi ailleurs. Si on ne fait rien pour enrayer cette hémorragie, on est mal barré !» Les maires commentent leur quotidien, les mesures envisageables pour freiner la morosité, misent sur l’intercommunalité, reconnaissent faire de plus en plus de social. Créer des emplois, relancer l’activité économique constituent des priorités.

Publié le 21/05/2009

VIE RELIGIEUSE visite pastorale

L’évêque rencontre les prêtres

L'évêque Pierre Raffin a rencontré les curés et les laïcs de l'architprêtré de Forbach, aux Marrionniers à Stiring. Un temps fort et un moment de convivialité.

zoom

L’évêque fait une tournée d’une semaine dans l’archiprêtré de Forbach. Hier matin, il a rencontré une dizaine de prêtres aux Marronniers à Stiring-Wendel pour s’imprégner de leur quotidien, discuter d’éventuels problèmes et des solutions à y apporter, lancer des actions communes pour fidéliser les paroissiens.

Hier matin, Mgr Pierre Raffin est allé à la rencontre des curés et des laïques de l’archiprétré de Forbach aux Marronniers de Stiring-Wendel. «Tous les cinq ans, l’évêque fait une visite pastorale pour voir ce qui se passe sur l’ensemble du département. Depuis samedi et jusqu’en fin de semaine, il intervient sur notre zone Saint-Nabor », a rappelé Gérard Zawadski, curé et archiprêtre de Forbach, précisant qu'«il ne vient pas en tant qu’inspecteur, mais en tant que veilleur pour confirmer dans la foi les chrétiens dont il a reçu la charge, les unir aux autres zones pastorales du diocèse». Lors de sa dernière visite, il fut question de la fermeture des mines.

«La disparition progressive des diverses installations des HBL dans votre zone a le plus souvent fait naître des nostalgies et plongé plusieurs de vos cités dans une véritable paralysie économique et sociale, préjudiciable surtout aux jeunes », a relevé le pasteur du diocèse, se posant la question de savoir «comment vivre l’après-mine en chrétiens et en témoins d’espérance ?». Et Mgr Raffin d’assurer : «Je vois un grand intérêt à la visite pastorale 2009. Je sais qu’il y a chez vous, en dépit des épreuves et des difficultés de grandes ressources de générosité et de réactivité. Je voudrais pouvoir vous dire sans intermédiaire mes attentes et ma confiance

Projets et actions

Du tour de table effectué hier s’est dégagé le sentiment d’une évolution de la pastorale des jeunes. Reste à lancer des idées pour mener des actions dans les quartiers. Les prêtres et l’évêque ont abordé des questions portant sur la liturgie, l'action caritative, les liens avec les acteurs sociaux, les responsables d’association, la proximité avec les gens, afin d'attirer davantage de monde à l’église.
Ils ont évoqué les projets des paroisses, mettant en avant les attentes des fidèles. L’archiprêtre de Forbach et ses collègues constatent que «les gens ont besoin d’être écoutés, de partager leur misère. Ils sont confrontés à des problèmes de couple, d’éducation, subissent le chômage. Ils se renseignent aussi sur les sacrements de l’Eglise, d’où l’idée de proposer éventuellement des stages, par exemple pour les parents dont les enfants se préparent à la communion ou à la confirmation. » Hier après-midi, l’évêque a également rencontré les responsables de la pastorale des maisons de retraite et, en soirée, les équipes d’animation pastorale. Un lundi riche.

Publié le 19/05/2009

Mgr Raffin accueilli hier à Bousbach par les abbés Jean-Louis Barthelmé et Franck Wentzinger.

L’évêque Mgr Raffin est en visite dans l’archiprêtré de Forbach depuis hier, et jusqu’au dimanche 24 mai. Un planning a été élaboré pour lui permettre de dialoguer durant toute la semaine avec toute une série d’interlocuteurs . Ce dimanche à 10 h, l’évêque célébrera la messe à l’église de Spicheren. Le lundi 18, à 9 h 30, il retrouvera tous les prêtres de l’archiprêtré aux Marronniers de Stiring-Wendel. Le mardi 19, il dira la messe à 9 h 15 à l’église Saint-Rémi de Forbach, le soir il rencontrera les maires de l’archiprêtré… Sa tournée se terminera dimanche prochain, avec la célébration de la confirmation à 10 h à l’église de Bousbach.

VIE RELIGIEUSE visite pastorale

L’évêque rencontre les jeunes


Hier, l'évêque a pu dialoguer avec les jeunes de l'archiprêtré lors d'une rencontre organisée à Bousbach.

 

Hier, Mgr Raffin a débuté sa tournée d’une semaine dans l’archiprêtré de Forbach. Au programme : une rencontre avec la pastorale des jeunes organisée à Bousbach. Un moment fort qui lui a permis de voir la façon dont les adolescents d’aujourd’hui vivent leur foi.

 

Comment doit-on l’appeler ? », interroge un ado, un peu anxieux avant sa rencontre avec l’évêque. «Comme tu veux », le rassure, en souriant, son animatrice. Hier après-midi, Mgr Raffin a été accueilli à la salle paroissiale de Bousbach par la pastorale des jeunes. Un moment fort dans la tournée que l’évêque entreprend dans l’archiprêtré de Forbach. Autour de la table : des ados représentants chaque communauté de paroisses, des animateurs et des prêtres investis dans la pastorale des jeunes. «Il est important que l’évêque se rende compte de la réalité des jeunes, explique l’abbé Franck Wentzinger, car c’est l’église d’aujourd’hui et de demain

C’est quoi la pastorale ? C’est pour qui ? Un diaporama présenté par Sandra Nicolay, une des trois responsables de la pastorale de la zone Saint-Nabor, a permis d’introduire la réflexion. L’objectif de la pastorale étant de mieux faire connaître le Christ aux jeunes générations.
«Il y a beaucoup de jeunes qui ont la foi mais souvent il s’agit d’une foi timide, ténue, qui n’ose pas s’exprimer, remarque Jean-Louis Barthelmé, curé de Behren Bousbach, Kerbach et vicaire épiscopal. La pastorale est un lieu où ils peuvent montrer leur foi sans gêne. »
«Les ados fonctionnent souvent en réseau, surenchérit un animateur, la pastorale est un chemin qu’on leur propose après la confirmation. »
Mickaël, 15 ans, lycéen au Jean-Moulin, fréquente la pastorale de Forbach. «J’aime venir, car c’est très convivial. On commence toujours la rencontre par un repas, ensuite il y a un temps de prières ou une discussion sur un thème, dit-il, en plus, on est nombreux à venir du lycée.» Adeline Desumer, qui anime ce groupe, explique : «on parle de leur vie quotidienne, d’un sujet concret comme l’amitié pour introduire ensuite la discussion sur la foi. »
Mgr Raffin a reconnu l’importance des temps forts pour rallier les jeunes à l’Eglise, comme les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), mais a insisté sur la nécessité d’engager les jeunes dans la durée. «On ne peut pas vivre qu’avec des temps forts, il faut fortifier le quotidien.»

Publié le 17/05/2009



Date de création : 17/05/2009 @ 13:22
Dernière modification : 14/11/2009 @ 21:23
Catégorie : Revue de Presse
Page lue 6588 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 57

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 8
Agenda
Recherche



Haut