EAP

Fermer L'Évangile et le Saint du jour

Fermer Infos et Rappels

Fermer Baptême

Fermer Communion

Fermer Confirmation

Fermer Mariage

Fermer Reconciliation

Fermer Funérailles

Fermer Catéchuménat

Fermer Equipe d'Animation Pastorale

Fermer Les Messes

Fermer Mission italienne

Fermer Vos prêtres

Animations

Fermer Conseils de fabrique

Fermer PERMANENCE

Fermer Conseils de fabrique

Fermer Secours Catholique

Fermer Revue de Presse

Fermer Radio Jerico

Fermer Avent

Fermer BOUSBACH

Fermer Behren-Messes à l'EHPAD

Fermer Behren-lès-Forbach

Fermer Carême

Fermer Chorales

Fermer Club ACE Action Catholique des Enfants

Fermer DIVERS

Fermer Diaconia 2013

Fermer ECCLESIA

Fermer Emmaüs

Fermer Enfants de choeur

Fermer Epiphanie et Messe des Nations

Fermer Eveil à la Foi

Fermer Formation litturgique

Fermer Fêtes et Traditions

Fermer Interreligieux

Fermer KERBACH

Fermer MCR

Fermer PÂQUES

Fermer Veillée de Noël

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Baptême - Présentation


Sacrements - 12 janvier 2009

Benoît XVI : le baptême, "arc-en-ciel divin sur notre vie"

 
En la fête du Baptême du Seigneur, dimanche 11 janvier, le pape a administré le sacrement du baptême à treize bébés, dans la Chapelle Sixtine de Rome. Dans son homélie, il est revenu sur le sens du Baptême.
Dans son homélie, le pape Benoît XVI a dit que "le baptême est, pour ainsi dire, le pont que Dieu a construit entre lui et nous, le chemin par lequel il nous donne accès à lui. Il est l'arc-en-ciel divin sur notre vie, la promesse du grand oui de Dieu, la porte de l'espérance et, en même temps, le signe qui nous indique le chemin à parcourir activement et joyeusement pour le rencontrer et nous sentir aimé par lui".

Par le baptême, a-t-il ajouté, "nous rendons à Dieu ce qui est venu de lui. L'enfant n'est pas la propriété de ses parents, mais est confié par le Créateur à leur responsabilité, librement et toujours de façon différente, afin qu'ils l'aident à être un enfant de Dieu libre. C'est seulement si ses parents développent une telle conscience qu'ils réussissent à trouver le juste équilibre entre la prétention de pouvoir disposer de leurs enfants comme une propriété privée en les façonnant sur la base de leurs idées et désirs, et l'attachement libertaire consistant à les laisser grandir dans une entière autonomie et en satisfaisant tous leurs désirs et aspirations, pour tenir compte de la forme adéquate de cultiver leur personnalité... Si, par ce sacrement, le nouveau baptisé devient fils adoptif de Dieu, objet de son amour infini qui le protège et le défend des forces obscures du mal, il faut lui enseigner à reconnaître Dieu comme son Père et à savoir aller vers lui dans une relation filiale".

Benoît XVI a ensuite expliqué que "lorsque l'on baptise des enfants en les introduisant dans la lumière de Dieu et de son enseignement, on ne leur fait pas violence mais on leur donne la richesse de la vie divine source de la vraie liberté qui est le propre des enfants de Dieu, une liberté qui devra être éduquée et formée avec l'expérience des années pour les rendre capables de prendre des décisions responsables".

Le Pape s'est aussi adressé aux parrains et marraines en leur demandant d'être "conscients du don reçu et de ne pas cesser de remercier le Seigneur qui, par le présent sacrement, a fait entrer vos enfants dans une nouvelle famille plus grande et stable, plus ouverte et nombreuse que la vôtre : je parle de la famille des croyants, de l'Eglise, d'une famille qui a Dieu pour Père et dans laquelle tous se reconnaissent frères en Jésus-Christ. Confiez donc aujourd'hui vos enfants à la bonté de Dieu qui est puissance de lumière et d'amour, et, malgré les difficultés de la vie, ils ne se sentiront jamais abandonnés s'ils restent unis à lui. Soyez donc attentifs à les éduquer dans la foi, à leur enseigner à prier et à grandir comme le faisait Jésus et avec son aide, en sagesse, en âge et en grâce devant Dieu et les hommes".


LE BAPTEME
    Le mot « baptême » vient d’un mot grec signifiant « plonger ».
Le baptême est le premier des sacrements. Le recevoir, c’est devenir chrétien, membre de l’Église. Dans les premières communautés chrétiennes, on baptisait essentiellement des adultes, parfois seuls, parfois avec toute leur famille, amis et enfants compris.
    Aujourd’hui, le baptême est proposé à tout âge, mais il est souvent pratiqué dans les mois qui suivent la naissance. Ce baptême des bébés marque que Dieu aime le premier. Avant même qu’on puisse lui répondre, il invite à partager sa vie.
  • Etre baptisé, c'est possible à tout âge
    Si des parents demandent le baptême pour un petit enfant, il faut savoir qu’ils font un choix, et tout choix suppose la volonté de l'assumer jusqu'au bout. Ensuite, il y a des démarches à accomplir : s’adresser au prêtre catholique, (ou à défaut, à un diacre ou un laïc) de la paroisse. Aucun document officiel n'est exigé. 
    Cependant, il est utile d'apporter le livret de famille. Le prêtre ou les laïcs responsables de la préparation au Baptême pourront fixer avec les parents les modalités de la préparation, généralement au moins un ou deux mois après cette première rencontre. S’ils souhaitent que leur enfant soit baptisé dans un autre lieu que leur paroisse, il convient de demander au prêtre qui en est le curé, une autorisation.


  • Pour les enfants de 3 à 7 ans :
    A cet âge, l’enfant n’est plus un bébé, mais n’est pas encore un enfant vraiment conscient de sa démarche personnelle. L'Eglise ne propose pas de baptême pour les enfants de cet âge, sauf circonstances particulières ou familiales. Dans certains cas, sur la demande des parents, une formation comprenant plusieurs réunions, correspondant aux étapes du Baptême, sera organisée avec l’enfant et ses parents. Ces séances permettent à l’enfant de commencer à comprendre les gestes accomplis par le prêtre pendant la cérémonie du Baptême.
  • Si un adulte demande le baptême :
    Il doit tout d’abord se faire connaître auprès d’un prêtre catholique. Un ami chrétien pourra l’aider. Il est également possible de se renseigner dans un presbytère. Ou encore, de se faire connaître à la fin d'un office du samedi soir ou du dimanche. L’adulte intéressé sera alors aidé dans sa recherche par un ou plusieurs accompagnateurs. Dans tous les cas, il s'agit de faire une démarche personnelle au sein d'une Église qui vous aidera, avec le prêtre, à vous préparer au sacrement du baptême. Ceux qui se préparent au baptême sont appelés « catéchumènes ». La préparation se déroule sur deux années, avec l’aide d’un accompagnateur individuel ou en petit groupe. L’Église accueille de plus en plus d’adultes qui font cette démarche.
  • Dans le cas d'un baptême d'adulte :
    Baptême, Confirmation et Eucharistie, ces trois sacrements d’initiation, sont habituellement conférés ensemble durant la Nuit Pascale, la veille de la fête de Pâques.

Date de création : 02/11/2008 @ 18:50
Dernière modification : 28/12/2014 @ 06:24
Catégorie : Baptême
Page lue 5073 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 57

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 7
Agenda
Recherche



Haut