EAP

Fermer Infos , rappels et annonces

Fermer L'Évangile et le Saint du jour

Fermer Covid 19 au jour le jour

Fermer Encyclique FRATELLI TUTTI - Commentaires

Fermer Baptême

Fermer Communion

Fermer Confirmation

Fermer Mariage

Fermer Reconciliation

Fermer Funérailles-Nécrologie

Fermer Catéchuménat

Fermer Equipe d'Animation Pastorale

Fermer Les Messes

Fermer Livret de Chants

Fermer Mission italienne

Fermer Vos prêtres

Animations

Fermer 001 BEHREN

Fermer 001 BOUSBACH

Fermer 001 KERBACH

Fermer PERMANENCE

Fermer Pastorale des MIGRANTS

Fermer Secours Catholique

Fermer Revue de Presse

Fermer Radio Jerico

Fermer Avent

Fermer Chorales

Fermer Club ACE Action Catholique des Enfants

Fermer DIVERS

Fermer Diaconia 2013

Fermer ECCLESIA

Fermer Emmaüs

Fermer Enfants de choeur

Fermer Epiphanie et Messe des Nations

Fermer Eveil à la Foi

Fermer Fêtes et Traditions

Fermer Interreligieux

Fermer MCR

Fermer PÂQUES

Fermer Top Louange

Fermer Veillée de Noël

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

home.gifBienvenue sur Notre Dame Des Nations

Bienvenue sur Notre Dame des Nations de Behren-Bousbach-Kerbach
 
Églises St Blaise (village) et St Jean Bosco (cité) à Behren, Notre Dame de l'Assomption à Bousbach, St Rémi à Kerbach .
Vous pouvez nous contacter : contact@notredamedesnations.fr

Abbé Luc BARRÉ     Curé – Archiprêtre      Presbytère Saint Rémi   22, rue de l’église 57600 FORBACH    03.87.85.01.73

  eek les infos importantes du moment, rappels divers et annonces d'évènements       cliquez ici eek

Pour les différentes activités et manifestations des enfants de l'ACE , de la 1ère communion et des confirmands , prière consulter ce  lien  vers la page Facebook de la Communauté.         (Après consultation,  "flèche retour"  pour revenir sur site)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 
A partir du 9 juin 21, Placement en respectant un emplacement sur deux : donc espacement d'une place libre entre chaque personne ou famille en quinconce avec le banc précédant.
 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                                  Image_dioceseYouTube.jpg    


 
news.gifLes 8 dernières nouvelles


Nominations au 1er septembre 2021 - par gerard le 16/07/2021 @ 20:56

Par décision de Mgr l’Évêque
Seuls les offices canoniques sont mentionnés ci-dessous
(d’autres nominations seront publiées au mois de septembre)


 
ARCHIPRÊTRÉ DE FORBACH

M. l’abbé Laurent PIDOLLE est nommé prêtre modérateur de l’équipe in solidum des Communautés de paroisses Saint-Rémi de Forbach, Le Puits Saint-Charles, Les Puits Saintes Marthe et Stéphanie, Notre-Dame des Nations et Cœur Immaculé des Hauteurs de Spicheren, avec résidence au presbytère Saint-Rémi de Forbach. Il est nommé, en outre, archiprêtre.
M. l’abbé David CHAUDEY est nommé prêtre in solidum des Communautés de paroisses Saint-Rémi de Forbach, Le Puits Saint-Charles, Les Puits Saintes Marthe et Stéphanie, Notre-Dame des Nations et Cœur Immaculé des Hauteurs de Spicheren, avec résidence au presbytère de Stiring-Wendel. Il est nommé, en outre, définiteur de l’archiprêtré.
M. l’abbé Noël BADO est nommé prêtre in solidum des Communautés de paroisses Saint-Rémi de Forbach, Le Puits Saint-Charles, Les Puits Saintes Marthe et Stéphanie, Notre-Dame des Nations et Cœur Immaculé des Hauteurs de Spicheren, avec résidence au presbytère de Behren-lès-Forbach.
M. l’abbé Jean-Luc FERSTLER est nommé prêtre in solidum des Communautés de paroisses Saint-Rémi de Forbach, Le Puits Saint-Charles, Les Puits Saintes Marthe et Stéphanie, Notre-Dame des Nations et Cœur Immaculé des Hauteurs de Spicheren, avec résidence privée à Forbach.
M. l’abbé Arnaud GRAEFFLY est nommé prêtre in solidum des Communautés de paroisses Saint-Rémi de Forbach, Le Puits Saint-Charles, Les Puits Saintes Marthe et Stéphanie, Notre-Dame des Nations et Cœur Immaculé des Hauteurs de Spicheren, avec résidence au presbytère Saint-Rémi de Forbach.
M. l’abbé Joseph LAUER est nommé prêtre in solidum des Communautés de paroisses Saint-Rémi de Forbach, Le Puits Saint-Charles, Les Puits Saintes Marthe et Stéphanie, Notre-Dame des Nations et Cœur Immaculé des Hauteurs de Spicheren, avec résidence privée à Farébersviller.
M. l’abbé Paul PANICZ est nommé prêtre in solidum des Communautés de paroisses Saint-Rémi de Forbach, Le Puits Saint-Charles, Les Puits Saintes Marthe et Stéphanie, Notre-Dame des Nations et Cœur Immaculé des Hauteurs de Spicheren, avec résidence privée à Morsbach.


Pour la liste complète des nominations sur le diocèse     Voir ici

... / ... Lire la suite


Communion troisième groupe. - par gerard le 07/07/2021 @ 10:56

La célébration de la première communion pour Loréna , Lény  et Louna  a eu lieu dimanche 4 juillet en l’église Saint Blaise de Behren qui les a accueillis ainsi que leurs parents et les fidèles de la paroisse, pour les accompagner à l’autel et recevoir leur première hostie. La messe a été célébrée par l’abbé Luc Barré et rehaussée par les chants de la chorale.

IMG_9442.jpg
 

Reprise de TOP-LOUANGE - par gerard le 23/06/2021 @ 09:15

Bonjour à tous,
 
Super heureux de vous envoyer cette invitation pour ce vendredi 25 juin à 20H00, EGLISE SAINT THEODORE à Petite Rosselle ! (Près de la mairie)
Venez nombreux et merci de diffuser largement cette invitation !
Après cette longue période sans louange ! Venez et voyez, un moment idéal pour rendre grâce et préparer l'été !
Toutes les conditions sanitaires seront bien sûr respectées !
 
Hâte de vous retrouver, à vendredi
 
L'équipe TOP-LOUANGE

Vendredi 11Juin                          -Le SACRE CŒUR de JESUS
Ce vendredi 11 juin 2021 à l'église St Remi de Forbach. 
15h00 : Enseignement sur le Sacré Cœur 
16h00 : Temps d'adoration du Saint Sacrement (possibilité de rencontrer un prêtre pour les confessions) 
17h30 : Vêpres solennelles 
18h00 FORBACH/St Rémi : Messe de clôture de la  Neuvaine au SACRE COEUR de JESUS
 
18h00
ALSTING -Messe



Ce 3 juin 2021, commence la grande Neuvaine au SACRE COEUR de JESUS que nous fêterons solennellement le 11 juin.
Nous vous proposons la neuvaine du Monastère de la Visitation de Paray le Monial pour cheminer ensemble jusqu'à cette grande fête
 
 1° Jour :
" Je trouve dans le Sacré-Cœur de Jésus tout ce qui manque à mon indigence, parce qu'il est rempli de miséricorde." (Ste Marguerite-Marie)
Notre Père...Je vous salue Marie...Gloire au Père....
 
Ô Cœur très miséricordieux de Jésus qui a dit : « Venez à moi, vous tous qui souffrez, qui êtes chargés et je vous soulagerai », ta miséricorde est plus grande que ma misère, et c'est à elle que je m'adresse pour obtenir les grâces que je sollicite pendant cette neuvaine. Par ta miséricorde infinie, ne rejette pas mon humble prière, ô Cœur bien-aimé, mais daigne l'exaucer. Toi qui règnes avec le Père et le Saint Esprit dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
 *********
2° Jour :
" Dieu est un abîme incompréhensible de tout bien... Pour peu qu'il fasse concevoir à un cœur combien il est bon et aimable, est-il possible que ce cœur pût s'empêcher de l’aimer ?" (Ste Marguerite Marie)
 
Notre Père...Je vous salue Marie...Gloire au Père....
 
Ô Cœur infiniment bon de Jésus, qui veux être vaincu par l'importunité de nos prières, je me jette en toute confiance dans l'océan de ta bonté ; c'est d'elle que j'attends le secours dont j'ai besoin et la force qui m'est nécessaire.
Ô très doux et très aimable Cœur de Jésus, incline-toi vers moi et répands dans mon âme tes célestes faveurs. Toi qui règnes avec le Père et le Saint Esprit dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
 ********* 
3° Jour : 
"Si nous nous trouvons dans un abîme de privation et de désolation, ce Cœur divin, est un abîme de consolations dans lequel il faut nous perdre sans désirer d'en sentir la douceur." (Sainte Marguerite Marie)
 
Notre Père...Je vous salue Marie...Gloire au Père...
 
Ô Cœur très compatissant de Jésus, qui as voulu connaître toutes nos angoisses et toutes nos amertumes, je t'en supplie, aie pitié de ma détresse, viens au secours de mon infortune, relève-moi, protège-moi, console-moi, sauve-moi. Je fais monter vers toi ma prière ardente et confiante, écoute-la, ô Cœur sacré, et exauce-la. Toi qui règnes avec le Père et le Saint Esprit dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
 *********
4° Jour : 
"Jésus me dit de regarder l'ouverture de son côté sacré, qui était un abîme sans fond qui avait été fait d'une flèche sans mesure, qui est celle de l'amour..."  (Sainte Marguerite Marie)
 
Notre Père...Je vous salue Marie...Gloire au Père...
 
Ô Cœur blessé de Jésus déchiré par amour pour moi, souviens-toi que la lance du soldat m'a ouvert l'entrée de cet asile mystérieux où je dois trouver le salut. Laisse-moi pénétrer dans ta plaie sacrée, et au nom de cette blessure divine, toujours ouverte pour me parler de ton amour, ô Cœur si tendre de Jésus, entends mes supplications et exauce tous mes vœux. Toi qui règnes avec le Père et le Saint Esprit dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
  *********
 
5° Jour  :
"C'est ici  à Gethsémani  où j'ai le plus souffert qu'en tout le reste de ma Passion me voyant dans un délaissement général du ciel et de la terre..."   (Jésus à Sainte Marguerite Marie)
 
Notre Père...Je vous salue Marie...Gloire au Père...
 
Ô Cœur agonisant de Jésus, accablé de tristesse et de crainte au jardin des Oliviers, abreuvé d'ignominies dans ta Passion et abandonné de ton Père sur l'arbre de la Croix ; par ces douleurs inexprimables que tu as endurées pour moi, purifie, sanctifie et sauve tous ceux qui espèrent en toi, tous ceux qui sont éloignés de toi. Par ta cruelle agonie, ô Sacré-Cœur de Jésus, aie pitié de mes angoisses et mets-y un terme. Toi qui règnes avec le Père et le Saint Esprit dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
 
  *********
6°Jour :
"Allez vous abîmer dans la fermeté et la stabilité du Cœur de Jésus, notre vrai et fidèle Ami, il vous apprendra à lui être fidèle et constante comme il l'a toujours été à nous aimer."  (Sainte Marguerite Marie)
Notre Père...Je vous salue Marie...Gloire au Père...
Ô Cœur très fidèle de Jésus, véritable ami, Cœur qui as promis de secourir ceux qui espèrent en toi, sois touché de la confiance que j'ai dans ton ineffable tendresse. Oh ! Qu'il ne soit pas dit que je t'ai invoqué en vain, et que tu as rejeté la prière d'un cœur confiant qui t'implore. C'est avec une foi vive et une humilité profonde que je te prie, ô divin Cœur, qui as donné pour moi jusqu'à la dernière goutte de ton sang ! Donne-moi secours et consolation. O Toi qui règnes avec le Père et le Saint Esprit dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
 
  *********
7°Jour  : 
"Jésus me découvrit son tout aimant et tout aimable Cœur... et les merveilles inexplicables de son amour, et jusqu'à quel excès il l'avait porté d'aimer les hommes..."  (Sainte Marguerite Marie)
 
Notre Père...Je vous salue Marie...Gloire au Père...
 
Ô Cœur très aimant de Jésus, Cœur adorable si digne d'être aimé, par cet amour immense que tu m'as manifesté par ta vie, ta passion et ta mort, embrase mon âme du feu sacré de ta charité. Par cet amour immense que tu me témoignes constamment en demeurant nuit et jour dans l'Eucharistie, ô Cœur Eucharistique de Jésus, fais que je t'aime en vérité. Toi qui règnes avec le Père et l'Esprit Saint maintenant et dans les siècles. Ainsi soit-il.
  *********
8°Jour :
"Quand je présentais mes requêtes à Jésus, il me semblait entendre ces paroles : « Crois-tu que je puisse faire cela ? Si tu le crois, tu verras la puissance de mon Cœur..."  (Sainte Marguerite Marie)
 
Notre Père...Je vous salue Marie...gloire au Père
Ô Cœur très puissant de Jésus, rien ne se fait que ce que tu veux, rien n'arrive que ce que tu permets. En terminant cette neuvaine que j'ai fait avec une confiance sans bornes en ta puissance et ta bonté, que puis-je faire de mieux que de m'abandonner entièrement à ta divine volonté, afin que ton Cœur adorable soit en ce moment mon refuge assuré et ma suprême consolation. Toi qui règnes avec le Père et l'Esprit Saint maintenant et dans les siècles. Ainsi soit-il. 
 
  *********
9°Jour :
"Je te promets que mon Cœur se dilatera pour répandre avec abondance les influences de son amour sur ceux qui lui rendront quelque honneur..." (Jésus à Sainte Marguerite Marie)
 
Notre Père...Je vous salue Marie...Gloire au Père...
O Cœur très glorieux de Jésus, Cœur magnanime, Cœur débordant de toutes les richesses de la Trinité, je t'en supplie, proportionne tes dons à ma pauvreté ; imprime en moi ta ressemblance, vivifie-moi de ton éternelle lumière, instruis-moi de tes célestes conseils ; accorde à mes ardents désirs les libéralités qui m'établissent dans la joie de ta paix. Toi qui règnes et l'Esprit Saint maintenant et dans les siècles. Ainsi soit-il.
 
  *********
 
Bonne neuvaine et bonne préparation a cette fête. 
Bonne journée 
Abbé Noël

... / ... Lire la suite


Communions 2021 - par gerard le 17/05/2021 @ 11:22

Extraits R.L.
 
Premières Communions reçues ce jeudi de l’Ascension 13 mai 2021
en l’église St Blaise de Behren et en l’église St Rémi de Kerbach.
 
Les préparation et première communion perturbées par les mesures sanitaires 
Communier pour la première fois demeure un grand moment dans la vie de tout baptisé recevant ainsi le corps et le sang du Christ. Elle fait partie des trois sacrements de l’initiation chrétienne avec le baptême et la confirmation. En raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19, la préparation à la première communion des enfants de la communauté des paroisses Behren-Bousbach-Kerbach s’est vue perturbée. Cette préparation a été confiée aux parents. Durant un an, ils ont préparé les enfants à domicile uniquement. Pour les aider, ils ont pu compter sur l’aide de l’abbé Noël Bado qui leur a fait parvenir par mail vidéos et documents. . Merci également aux bénévoles qui ont assisté l’abbé.

Pour permettre aux familles de pouvoir assister à la communion dans le respect de la jauge sanitaire et des gestes barrières, la décision à été prise de faire deux groupes.

à Behren
-behren-et-bousbach-communion-13-5.jpg
Ainsi pour les enfants de Bousbach et Behren, l’abbé Noël Bado a accueilli en l’église Saint-Blaise, huit enfants (quatre de Bousbach et quatre de Behren) pour cette cérémonie de la communion : Amélie, Anaëlle, Giulia, Giuliana, Kayla, Maelys, Victoria et Matteo. Les enfants ont reçu pour la première fois le corps du Christ sous forme d’hostie consacrée par les prêtres.

et à Kerbach
 
a-kerbach_communion-_13-5_21.jpg
En l’église Saint-Rémi de Kerbach, l’abbé Jean-Luc Ferstler a officié et célébré la communion de six enfants : Ella, Léna, Lola, Mélanie, Gabriel, Samuel.



 

... / ... Lire la suite



marathon_de_priere.jpg
« L’église priait Dieu avec insistance » (Ac12,5) - « Marathon de prière »

 
L’année dernière le pape François écrivait une lettre à tous les catholiques sur la Vierge Marie, nous invitant à « redécouvrir la beauté du chapelet ». Alors que nous sommes encore impactés par la pandémie du Coronavirus, le Pape nous invite à prier Marie pour invoquer la fin de la pandémie.
Nous proposons que nos communautés s’inscrivent dans ce marathon de prière. C’est pourquoi chaque jour, avant ou après la messe nous réciterons l’un des mystères du Rosaire. Cette prière trouvera sa source dans la Parole de Dieu. (voir pièce jointe) Chaque début de semaine, vous recevrez par mail, les méditations de la semaine pour prier chez vous si vous ne pouvez pas rejoindre la communauté. 
Pour honorer et invoquer Marie, nous célébrerons aussi la messe chaque samedi du mois de mai à 9h00 à la chapelle Ste Croix qui sera suivie de l'adoration du Saint Sacrement. 
Au cours des messes dominicales (samedi soir et dimanche) nous prierons Marie avec la prière que le Pape François a composée l’année dernière.


 Dans la présente situation dramatique, chargée de souffrances et d’angoisses qui frappent le monde entier, nous recourons à Toi, Mère de Dieu et notre Mère, et nous cherchons refuge sous ta protection.
Ô Vierge Marie, tourne vers nous tes yeux miséricordieux dans cette pandémie du coronavirus, et réconforte ceux qui sont perdus et qui pleurent leurs proches qui sont morts, enterrés parfois d’une manière qui blesse l’âme. Soutiens ceux qui sont angoissés pour les personnes malades auprès desquelles, pour empêcher la contagion, ils ne peuvent être proches. Suscite la confiance en celui qui est inquiet pour l’avenir incertain et pour les conséquences sur l’économie et sur le travail.
Mère de Dieu et notre Mère, implore pour nous de Dieu, Père de miséricorde, que cette dure épreuve finisse et que revienne un horizon d’espérance et de paix. Comme à Cana, interviens auprès de ton Divin Fils, en lui demandant de réconforter les familles des malades et des victimes, et d’ouvrir leur cœur à la confiance.
Protège les médecins, les infirmiers et les infirmières, le personnel sanitaire, les volontaires qui, en cette période d’urgence, sont en première ligne et risquent leur vie pour sauver d’autres vies. Accompagne leur fatigue héroïque et donne-leur force, bonté et santé.
Sois aux côtés de ceux qui, nuit et jour, assistent les malades ainsi que des prêtres qui, avec sollicitude pastorale et engagement évangélique, cherchent à aider et à soutenir chacun.
Vierge Sainte, éclaire l’esprit des hommes et des femmes de science, pour qu’ils trouvent de justes solutions pour vaincre ce virus.
Assiste les Responsables des Nations, pour qu’ils œuvrent avec sagesse, sollicitude et générosité, en secourant ceux qui manquent du nécessaire pour vivre, en programmant des solutions sociales et économiques avec clairvoyance et avec esprit de solidarité.
Marie très Sainte, touche les consciences pour que les sommes considérables utilisées pour accroître et perfectionner les armements soient au contraire destinées à promouvoir des études adéquates pour prévenir de semblables catastrophes dans l’avenir.
Mère très aimée, fais grandir dans le monde le sens d’appartenance à une seule grande famille, dans la conscience du lien qui nous unit tous, pour que nous venions en aide aux nombreuses pauvretés et situations de misère avec un esprit fraternel et solidaire. Encourage la fermeté dans la foi, la persévérance dans le service, la constance dans la prière.
Ô Marie, Consolatrice des affligés, embrasse tous tes enfants dans la tribulation et obtiens que Dieu intervienne de sa main toute puissante pour nous libérer de cette terrible épidémie, afin que la vie puisse reprendre dans la sérénité son cours normal.
Nous nous confions à Toi, toi qui resplendis sur notre chemin comme signe de salut et d’espérance, ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie. Amen.



« L’Eglise priait Dieu avec insistance » (Ac 12, 5)
 
Marathon de prière

Semaine du 24 au 30 mai
 
Les méditations sont extraites du livre de prière édité par le sanctuaire d’Ars.
 
Mystère Joyeux : Lundi & Jeudi 
 
1er mystère joyeux : l’Annonciation
 
« Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la Vierge était Marie. » (Lc 1,26-27)
 
2e mystère joyeux : la Visitation
 
« En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville da la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint, et s'écria d'une voie forte : "Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni ! » (Lc 1, 39-42)
 
3e mystère joyeux : la Nativité
 
« En ces jours-là, parut un édit de l'empereur, ordonnant de recenser toute la terre - ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. Et chacun allait se faire inscrire dans sa ville origine.
Joseph, lui aussi, quitta la ville de Nazareth en Galilée, pour monter en Judée, à la ville de David appelée Bethléem, car il était de la maison et de la descendance de David. Il venait se faire inscrire avec Marie, son épouse, qui était enceinte. Or, pendant qu'ils étaient là, arrivèrent les jours où elle devait enfanter. Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l'emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n'y avait pas de place pour eux dans la salle commune » (Lc 2,1-7).
 
4e mystère joyeux : la Présentation de Jésus au Temple
 
« Quand arriva le huitième jour, celui de la circoncision, l'enfant reçut le nom de Jésus, le nom que l'ange lui avait donné avant sa conception. Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur » (Lc 2, 21-24).
 
5e mystère joyeux : le Recouvrement de Jésus au Temple
 
« Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils firent le pèlerinage suivant la coutume. Comme ils s'en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s'en aperçoivent. Pensant qu'il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissance. Ne le trouvant pas, ils revirent à Jérusalem en continuant à le chercher. C'est au bout de trois jours qu'ils le retrouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l'entendaient s'extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses » (Lc 2, 41-47)
 
Mystère Lumineux : jeudi
 
1er mystère lumineux : le Baptême au Jourdain
 
« Dès que Jésus fut baptisé, il sortit de l’eau ; voici que les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; en lui j'ai mis tout mon amour"». (Mt 3,16-17)
 
2e mystère lumineux : les Noces de Cana
 
« Trois jours plus tard, il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples. Or, on manqua de vin ; la mère de Jésus lui dit : "Ils n'ont plus de vin". Jésus répondit : "Femme, que me veux-tu ? Mon heure n'est pas encore venue". Sa mère dit aux serviteurs : "Faites tout ce qu'il vous dira" ». (Jn 2, 1-5)
 
3e mystère lumineux : l’Annonce du Royaume
 
« Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle ». (Mc 1, 15)
 
4e mystère lumineux : la Transfiguration
 
« Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmène à l'écart, sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière » (Mt 17, 1-2).
 
5e mystère lumineux : l’institution de l’Eucharistie
 
« Pendant le repas, Jésus prit du pain, prononça la bénédiction, le rompit et le donna à ses disciples, en disant : "Prenez, mangez : ceci est mon corps" » (Mt 26, 26).
 
 
Mystère Douloureux : Mardi & Vendredi
 
1er mystère douloureux : l’Agonie de Jésus à Gethsémani
 
« Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani et leur dit : "Restez ici, pendant que je m'en vais là-bas pour prier". Il emmena Pierre, ainsi que Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, et il commença à ressentir tristesse et angoisse. Il leur dit alors : "Mon âme est triste à en mourir. Demeurez ici et veillez avec moi". Il s'écarta un peu et tomba la face contre terre, en faisant cette prière : "Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux" » (Mt 26, 36-39).
 
2e mystère douloureux : Jésus est flagellé
 
« Pilate leur relâcha Barabbas ; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié » (Mt 27, 26)
 
3e mystère douloureux : Jésus est couronné d’épines
 
« Alors les soldats du gouverneur emmenèrent Jésus dans le prétoire et rassemblèrent autour de lui toute la garde. Ils lui enlevèrent ses vêtements et le couvrirent d'un manteau rouge. Puis, avec des épines, ils tressèrent une couronne, et la posèrent sur sa tête ; ils lui mirent un roseau dans la main droite et, pour se moquer de lui, ils s'agenouillaient en lui disant : "Salut, roi des Juifs !" ». (Mt 27, 27-29)
 
4e mystère douloureux : Jésus porte sa Croix
 
« Ils réquisitionnent, pour porter la croix, un passant, Simon de Cyrène, le père d'Alexandre et de Rufus, qui revenait des champs. Et ils amènent Jésus à l'endroit appelé Golgotha, c'est-à-dire : Lieu-du-Crâne, ou Calvaire » (Mc 15, 21-22).
 
5e mystère douloureux : Jésus meurt sur la Croix
 
« Lorsqu'on fut arrivé au lieu-dit Le Crâne, ou Calvaire, on mit Jésus en croix, avec les deux malfaiteurs, l'un à droite et l'autre à gauche. Jésus disait : "Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu'ils font"... Il était déjà presque midi ; l'obscurité se fit dans tout le pays jusqu'à trois heures, car le soleil s'était caché. Le rideau du temple se déchira par le milieu. Alors, Jésus poussa un grand cri : "Père, entre tes mains je remets mon esprit" » (Lc 23, 32-33, 44-46).
 
 
 
Mystère Glorieux : Mercredi & Dimanche
 
1er mystère glorieux : la Résurrection du Seigneur
 
« Le premier jour de la semaine, de grand matin, les femmes se rendirent au sépulcre, portant des aromates qu'elles avaient préparés. Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau. Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. Elles ne savaient que penser, lorsque deux hommes se présentèrent à elles, avec un vêtement éblouissant. Saisies de crainte, elles baissaient le visage vers le sol. Ils leur dirent : "Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n'est pas ici, il est ressuscité" » (Lc 24, 1-6).  
 
2e mystère glorieux : l’Ascension du Seigneur
 
« Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu » (Mc 16, 19).
 
3e mystère glorieux : la Pentecôte
 
« Quand arriva le jour de la Pentecôte, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain, il vint du ciel un bruit pareil à celui d'un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d'eux. Alors ils furent tous remplis de l'Esprit Saint : ils se mirent à parler en d'autres langues, et chacun s'exprimait selon le don de l'Esprit » (Ac 2, 1-4).
 
4e mystère glorieux : l’Assomption de la Vierge Marie
 
« Désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles » (Lc 1, 48-49).
 
5e mystère glorieux : le Couronnement de la Vierge Marie
 
« Un signe grandiose apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles » (Ap 12, 1).
 
 
 
LITANIES DE LORETTE
   
Seigneur, prends pitié.
Ô Christ, prends pitié.
Seigneur, prends pitié.


Christ, écoute-nous.
Christ, écoute-nous.
 
Père du Ciel, toi qui es Dieu, aie pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde, toi qui es Dieu, aie pitié de nous.
Esprit Saint, toi qui es Dieu, aie pitié de nous.
Trinité sainte, toi qui es un seul Dieu, aie pitié de nous.
Sainte Marie, prie pour nous.
Sainte Mère de Dieu, prie pour nous.
Sainte Vierge des vierges, prie pour nous.
Mère du Christ, prie pour nous.
Mère de l'Église, prie pour nous.
Mère de Miséricorde, prie pour nous.
Mère de la grâce divine, prie pour nous.
Mère de l'Espéranceprie pour nous.
Mère très pure, prie pour nous.
Mère très chaste, prie pour nous.
Mère toujours vierge, prie pour nous.
Mère sans taches, prie pour nous.
Mère très aimable, prie pour nous.
Mère admirable, prie pour nous.
Mère du bon conseil, prie pour nous.
Mère du Créateur, prie pour nous.
Mère du Sauveur, prie pour nous.
Mère très prudente, prie pour nous.
Mère digne d'honneur, prie pour nous.
Mère digne de louange, prie pour nous.
Vierge puissante, prie pour nous.
Vierge clémente, prie pour nous.
Vierge fidèle, prie pour nous.
Miroir de la sainteté divine, prie pour nous.
Siège de la Sagesse, prie pour nous.
Cause de notre joie, prie pour nous.
Temple de l'Esprit Saint, prie pour nous.
Tabernacle de la gloire éternelle, prie pour nous.
Demeure toute consacrée à Dieu, prie pour nous.
Rose mystique, prie pour nous.
Tour de David, prie pour nous.
Tour d'ivoire, prie pour nous.
Maison d'or, prie pour nous.
Arche d'alliance, prie pour nous.
Porte du ciel, prie pour nous.
Étoile du matin, prie pour nous.
Salut des  malades, prie pour nous.
Refuge des pécheurs, prie pour nous.
Réconfort des Migrants, prie pour nous.
Consolatrice des affligés, prie pour nous.
Secours des chrétiens, prie pour nous.
Reine des Anges, prie pour nous.
Reine des Patriarches, prie pour nous.
Reine des Prophètes, prie pour nous.
Reine des Apôtres, prie pour nous.
Reine des Martyrs, prie pour nous.
Reine des Confesseurs, prie pour nous.
Reine des Vierges, prie pour nous.
Reine de tous les Saints, prie pour nous.
Reine conçue sans le péché originel, prie pour nous.
Reine élevée au ciel, prie pour nous.
Reine du Saint Rosaire, prie pour nous.
Reine de la famille, prie pour nous.
Reine de la paix, prie pour nous.
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, pardonne-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, écoute-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, aie pitié de nous, Seigneur.
 
Prie pour nous, Sainte Mère de Dieu, 
afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.
 
Prions, 


Accorde à tes fidèles, 
Seigneur notre Dieu, 
de bénéficier de la santé de l'âme et du corps, 
par la glorieuse intercession 
de la bienheureuse Marie toujours vierge, 
délivre-nous des tristesses du temps présent 
et conduis-nous au bonheur éternel, 
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. 
Amen.
 
 



 
Semaine du 17 au 23 mai

 
Les méditations sont extraites du livre de prière édité par le sanctuaire d’Ars.
 
Mystère Joyeux : Lundi & Jeudi 
 
1er mystère joyeux : l’Annonciation
Fruit du mystère : l’humilité
 
Marie répondit à l’Ange : « Voici la servante du Seigneur » (Lc 1,38).
 
« Nous ne sommes aux yeux de Dieu que ce que nous sommes : ni plus, ni moins. Nous ne devons nous occuper qu’à lui être agréables. Tout notre mérite est de coopérer à la grâce. »
 
Seigneur, par Marie, éveille dans le cœur des jeunes le désir de te suivre avec confiance sur le chemin du sacerdoce, du mariage ou de la vie consacrée.
 
2e mystère joyeux : la Visitation
Fruit du mystère : l’amour du prochain
 
Élisabeth s’écria : « Bienheureuse celle qui a cru ! » (Lc 1,45).
 
« Un bon chrétien qui aime Dieu et le prochain, voyez comme il est heureux ! Quelle paix dans son âme ! Que ceux qui aiment le bon Dieu sont heureux et aussi ceux qui sont autour d’eux. »
 
Seigneur, par Marie, suscite au cœur du monde des personnes rayonnantes de charité.
 
3e mystère joyeux : la Nativité
Fruit du mystère : la pauvreté
 
L’Ange du Seigneur dit aux bergers : « Vous trouverez un nouveau-né couché dans une crèche » (Lc 2,12).
 
« Plus on se rend pauvre pour l’amour de Dieu, plus on est riche en réalité… Les pauvres et les amis des pauvres sont les amis de Dieu. »
 
Seigneur, par Marie, apprends-nous à accueillir les pauvres et à les servir avec joie.
 
4e mystère joyeux : la Présentation de Jésus au Temple
Fruit du mystère : l’obéissance et la pureté
 
« Syméon reçut l’Enfant Jésus dans ses bras et bénit Dieu » (Lc 2,28).
 
« Mes frères, ne sommes-nous pas bien plus heureux que Syméon ? Nous pouvons garder Jésus toujours, si nous voulons. Il ne vient pas seulement dans nos bras, mais dans notre cœur. »
 
Seigneur, par Marie, ouvre les enfants à une obéissance filiale et pleine d’amour envers leurs parents.
 
5e mystère joyeux : le Recouvrement de Jésus au Temple
Fruit du mystère : la recherche de Dieu en toutes choses
 
Jésus répondit à ses parents : « Ne saviez-vous pas que je dois être chez mon Père ? » (Lc 2,49).
 
« Si nous voulons témoigner au bon Dieu que nous l’aimons, il faut accomplir sa sainte volonté. Le moyen le plus sûr de connaître la volonté de Dieu, c’est de prier notre bonne Mère. »
 
Seigneur, par Marie, aide tous ceux qui ont à prendre des décisions importantes à mettre Dieu à la première place.
Mystère Lumineux : jeudi
 
1er mystère lumineux : le Baptême au Jourdain
Fruit du mystère : raviver en nous la grâce de notre baptême
 
Une voix venue des cieux disait : « Voici mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis tout mon amour » (Mt 3,17).
 
« Un chrétien créé à l’image de Dieu, un chrétien racheté par le sang d’un Dieu. Un chrétien, l’enfant de Dieu, le frère d’un Dieu, l’héritier d’un Dieu. »
 
Seigneur, par Marie, affermis la foi de tous les catéchumènes.
 
2e mystère lumineux : les Noces de Cana
Fruit du mystère : l’amour de l’Église
 
Marie dit aux servants : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le » (Jn 2,5).
 
« Tout ce que le Fils demande au Père lui est accordé. Tout ce que la Mère demande au Fils lui est pareillement accordé… Ce qui doit nous engager à nous adresser à elle avec une grande confiance, c’est qu’elle est toujours attentive. »
 
Seigneur, par Marie, fais grandir en nos cœurs l’amour et la confiance en l’Église, notre Mère.
 
3e mystère lumineux : l’Annonce du Royaume
Fruit du mystère : la conversion
 
Jésus dit : « Le Royaume de Dieu est tout proche : convertissez vous et croyez à l’Évangile » (Mc 1,15).
 
« Notre-Seigneur qui est la vérité même, ne fait pas moins de cas de sa Parole que de son Corps… Il est tout à fait impossible d’aimer Dieu et de lui plaire sans être nourri de cette Parole divine. »
 
Seigneur, par Marie, sanctifie les prêtres dans leur sacerdoce, afin qu’ils soient de véritables icônes de ton Fils.
 
4e mystère lumineux : la Transfiguration
Fruit du mystère : la grâce d’une vie intérieure
 
« Le visage de Jésus resplendit comme le soleil et ses vêtements devinrent éblouissants comme la lumière » (Mt 17,2).
 
« Comme les disciples sur le Thabor ne virent plus que Jésus seul, les âmes intérieures, sur le Thabor de leur cœur, ne voient que Notre-Seigneur. Ce sont deux amis qui ne se lassent jamais l’un de l’autre. »
 
Seigneur, par Marie, aide les chrétiens à tenir au cœur du monde par une vie de prière toujours plus profonde.
 
5e mystère lumineux : l’institution de l’Eucharistie
Fruit du mystère : la foi en la présence réelle
 
Jésus dit : « Prenez, mangez, ceci est mon corps » (Mt 26,26).
 
« Toutes les bonnes œuvres réunies n’équivalent pas au sacrifice de la messe, parce qu’elles sont les œuvres des hommes et la sainte messe est l’œuvre de Dieu. »
 
Seigneur, par Marie, fais que l’Eucharistie soit la source et le sommet de notre vie.
 
 
 
 
 
Mystère Douloureux : Mardi & Vendredi
 
1er mystère douloureux : l’Agonie de Jésus à Gethsémani
Fruit du mystère : la contrition de nos péchés
 
Jésus disait : « Père, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse, mais la tienne » (Lc 22,42).
 
« Un chrétien doit être toujours prêt au combat. C’est dans le combat que nous prouvons à Dieu notre amour et dans l’acceptation des peines qu’il nous envoie. »
 
Seigneur, par Marie, soutiens ceux qui ont à mener un combat pour la foi.
 
2e mystère douloureux : Jésus est flagellé
Fruit du mystère : la maîtrise des sens
 
« Les hommes qui gardaient Jésus le bafouaient et le battaient » (Lc 22,63).
 
« Le bon Dieu ne demande pas de nous le martyre du corps, il nous demande seulement le martyre du cœur et de la volonté. »
 
Seigneur, par Marie, aide-nous à garder un cœur pur au milieu de ce monde.
 
3e mystère douloureux : Jésus est couronné d’épines
Fruit du mystère : la guérison de notre orgueil
 
Jésus répondit à Pilate : « Mon Royaume n’est pas de ce monde » (Jn 18,36).
 
« Ceux qui nous humilient sont nos amis, et non ceux qui nous louent… »
 
Seigneur, par Marie, fais régner dans nos cœurs l’humilité et la paix du Christ.
 
4e mystère douloureux : Jésus porte sa Croix
Fruit du mystère : la patience dans les épreuves
 
« Jésus sortit de la ville, portant lui-même sa Croix » (Jn 19,17).
 
« Notre Seigneur est notre modèle : prenons notre croix et suivons-le. Si vous craignez que le courage vous manque, portez vos regards sur la croix où Jésus-Christ est mort, et vous verrez que le courage ne vous manquera pas. »
 
Seigneur, par Marie, aide les personnes éprouvées à s’unir à toi dans leurs souffrances.
 
5e mystère douloureux : Jésus meurt sur la Croix
Fruit du mystère : la soif du salut des âmes
 
Jésus s’écria : « Père, en tes mains, je remets mon esprit » (Lc 23,46).
 
« Ô amour immense d’un Dieu pour sa créature ! Il nous attend les bras ouverts, il nous ouvre la plaie de son divin Cœur. »
 
Seigneur, par Marie, fais grandir dans le cœur des missionnaires le désir de te faire connaître partout dans le monde.
 



 

... / ... Lire la suite


Dimanche 11 avril 2021
 
En ce dernier jour de l'octave de Pâques, j'en profite encore pour vous souhaiter une belle fête de Pâques ! En effet, durant ces huit jours, la joie de la résurrection est fêtée encore de manière solennelle... Joie du Ressuscité que nous gouterons de manière toute particulière tout au long de ce temps pascal. 
 
Mais ce dimanche n'est pas que le dernier jour de l'octave de Pâques, c'est aussi le dimanche "in albis". C'est à dire que les adultes baptisés à Pâques qu'on appelle néophytes, vont rendre la cape blanche reçues lors de leur baptême, manifestant ainsi qu'ils peuvent aller dans le monde pour témoigner de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. 
 
Ce dimanche est aussi le dimanche de la miséricorde divine. C’est Saint Jean Paul II qui institua cette fête en 2000 le jour de la canonisation de Sainte Faustine. Le Christ lui avait dit « La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques ».
 
Aussi, nous pouvons prendre le temps de réfléchir à ce qu'est la miséricorde : 
 
La miséricorde est une attitude caractéristique de Dieu qui peut le définir tout entier : comme le disait Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, « Il n’est qu’amour et miséricorde ».
La miséricorde est révélatrice du soin dont le Père entoure ses enfants : Dieu écoute avec attention ce qui monte du cœur de l’homme ce qui provoque en Lui une attention quasi-maternelle. L’homme peut alors accepter de voir la misère, la pauvreté, l’étroitesse de sa vie. Face à nos difficultés à aimer et à pardonner, Dieu lui-même vient combler nos manques et restaurer notre humanité pour nous orienter vers une vie plus donnée.
En latin Miseri veut dire « les pauvres » et Cor, « le cœur ». Miseri-cor, c’est le cœur vers les pauvres. La miséricorde consiste à avoir le cœur qui bat pour les pauvres. Quoi de plus beau, de plus chaleureux, de plus courageux ! Le mot miséricorde, dit Saint Thomas d’Aquin, signifie un cœur rendu misérable par la misère d’autrui. La miséricorde, c’est la compassion pour toutes les formes de souffrances ; c’est la patience bienveillante devant la lenteur de la conversion ; c’est le pardon généreux envers qui se reprend ; c’est le cœur qui s’ouvre devant la misère du prochain. Ce cœur sensible à la misère ne se réduit pas à des sentiments à de l’émotion. Ce cœur est une attitude de toute la personne, un engagement de la volonté, à la fois une disposition de l’âme et une manière d’agir. Il pousse à vouloir faire cesser la misère du prochain comme on le ferait pour la sienne.
La miséricorde n’est pas une posture humaine, même relookée. C’est l’être intime de Dieu, son cœur de Père, sa bienveillance envers les hommes et le monde, son attribut ultime, l’expression la plus haute de sa justice. La miséricorde, telle que l’Écriture Sainte nous la dévoile, c’est Dieu saisi aux entrailles par ma détresse qui vient à mon secours et me délivre. (source : Site de l'Eglise de France)

Je vous partage également une vidéo, permettant de comprendre ce dimanche en 5 clés : https://youtu.be/0ZIVkTygYyc
Je vous invite aussi à porter dans votre prière les 7 enfants qui vont recevoir le baptême

Je vous souhaite une bon dimanche avec l'assurance de ma prière et de ma bénédiction. 

Abbé Noël 

... / ... Lire la suite


Pâques 2021 - par gerard le 04/04/2021 @ 10:04

Nous avons partagé ensemble ce temps de Carême, nous avons cheminé des larmes du Calvaire à la joie du matin de Pâques, en passant par l’institution de l’Eucharistie.

alleluia-3c174.jpg

Cela fait 40 jours que nous nous préparions à la grande fête de Pâques. Préparation et essais de purification de  notre cœur de toutes attaches désordonnées pour nous attacher de plus en plus au Christ
Le confinement aidant, ce Carême fut plus éprouvant et nous a aidé à nous détacher plus fortement peut-être que les années passées. Le Bon Dieu a pu ainsi profiter de cette épreuve afin de la tourner à notre bien.
Mais maintenant, ce temps de préparation est terminé. Il nous faut maintenant nous réjouir, nous rappelant que Jésus Christ est vainqueur de tout mal, de tous péchés et de la mort !
« Merci Seigneur pour la passion que tu as vécu et pour la résurrection qui nous sauve ! En ce jour de fête nous voulons te remercier et te louer pour tant de bonté envers nous. »
(C’est le sens même de « l’Alléluia » de Pâques, car ce mot veut dire « Dieu soit loué ! »)

« Alléluia ! Jésus est ressuscité ! »

Belle fête de Pâques !


Après la bénédiction des Cierges pascals de nos paroisses lors de la vigile pascale du dimanche de Pâques à 6h30

20210404_083512.jpg


 

... / ... Lire la suite


Connexion...
 Liste des membres Membres : 193

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 21
Agenda
Recherche



Haut