EAP

Fermer Infos , rappels et annonces

Fermer L'Évangile et le Saint du jour

Fermer Covid 19 au jour le jour

Fermer Encyclique FRATELLI TUTTI - Commentaires

Fermer Baptême

Fermer Communion

Fermer Confirmation

Fermer Mariage

Fermer Reconciliation

Fermer Funérailles-Nécrologie

Fermer Catéchuménat

Fermer Equipe d'Animation Pastorale

Fermer Les Messes

Fermer Livret de Chants

Fermer Mission italienne

Fermer Vos prêtres

Animations

Fermer 001 BEHREN

Fermer 001 BOUSBACH

Fermer 001 KERBACH

Fermer PERMANENCE

Fermer Pastorale des MIGRANTS

Fermer Secours Catholique

Fermer Revue de Presse

Fermer Radio Jerico

Fermer Avent

Fermer Chorales

Fermer Club ACE Action Catholique des Enfants

Fermer DIVERS

Fermer Diaconia 2013

Fermer ECCLESIA

Fermer Emmaüs

Fermer Enfants de choeur

Fermer Epiphanie et Messe des Nations

Fermer Eveil à la Foi

Fermer Fêtes et Traditions

Fermer Interreligieux

Fermer MCR

Fermer PÂQUES

Fermer Top Louange

Fermer Veillée de Noël

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Covid 19 au jour le jour - Confinement 12/12/20
Bonjour à tous, 
 
Hier, nous avons appris le décès du Chanoine André Dukiel, ancien recteur du grand séminaire de Lorraine. Au début de son ministère, il a été vicaire à Forbach du temps où l'abbé Joseph Pennerath était curé. Il a beaucoup œuvré au sein des paroisses particulièrement au Bruch. Nous sommes invités à prier pour lui et à le recommander au Seigneur dans nos prières. 
Une messe sera célébrée en sa mémoire, ce dimanche à 9h15 au Bruch et mardi à 9h15 à St Rémi. 
 
En ce jour, où nous honorons plus particulièrement la Vierge Marie, je vous partage ci-dessous le discours du pape prononcé mardi, lors de l'Angélus pour la fête de l'Immaculée Conception. 
 
Comme chaque jour en pièce jointe, vous trouverez la prière quotidienne. 
 
Restons unis dans la prière et avançons ensemble vers Noël en étant Missionnaire de sa lumière. 
Bonne journée 
Abbé Noël 
 
SOLENNITE DE L'IMMACULEE CONCEPTION
DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE
PAPE FRANÇOIS
ANGELUS
Place Saint-Pierre
Mardi 8 décembre 2020

Chers frères et sœurs, bonjour!
La fête liturgique d’aujourd’hui célèbre l’une des merveilles de l’histoire du salut: l’Immaculée Conception de la Vierge Marie. Elle aussi a été sauvée par le Christ, mais d’une manière extraordinaire, car Dieu a voulu que dès l’instant de sa conception, la mère de son Fils ne soit pas touchée par la misère du péché. Tout au  cours de sa vie terrestre, Marie a donc été libre de toute tache de péché, a elle a été la «pleine de grâce» (Lc 1, 28), comme l'ange l'appela,  et elle a joui d’une action particulière de l’Esprit Saint, pour pouvoir toujours rester dans sa relation parfaite avec son fils Jésus; elle était même la disciple de Jésus: la Mère et la disciple. Mais le péché n'était pas en Elle.
Dans l’hymne magnifique qui ouvre la Lettre aux Ephésiens (cf.  1, 3-6.11-12), saint Paul nous fait comprendre que chaque être humain est créé par Dieu pour cette plénitude de sainteté, pour cette beauté dont la Vierge a été revêtue dès le début. Le but auquel nous sommes appelés est également pour nous un don de Dieu, qui — nous dit l’apôtre — nous a «élus en lui, dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés» (v. 4); il nous a prédestinés (cf. v. 5), dans le Christ, à être un jour totalement libres du péché. Voilà ce qu'est la grâce, elle est gratuite, elle est un don de Dieu.
Et ce qui pour Marie a été au début, sera pour nous à la fin, après être passés à travers le «bain» purificateur de la grâce de Dieu. Ce qui nous ouvre la porte du paradis est la grâce de Dieu, que nous avons reçue avec fidélité. Tous les saints et les saintes ont parcouru cette voie. Même les plus innocents étaient  cependant marqués par le péché originel et ils ont lutté de toutes leurs forces contre ses conséquences. Ils sont passés à travers la  «porte étroite» qui conduit à la vie (cf. Lc 13, 24). Et vous, savez-vous quel est le premier qui, nous en avons la certitude, est entré au paradis, le savez-vous? Un «bon à rien»: l’un des deux hommes qui furent crucifiés avec Jésus. Il s’adresse à Lui en disant: «Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume». Et Jésus répondit: «Aujourd’hui tu seras avec moi dans le Paradis» (Lc 23, 42-43). Frères et sœurs, la grâce de Dieu est offerte à tous; et beaucoup de ceux qui sont les derniers sur cette terre, seront les premiers au ciel (cf. Mc 10, 31).
Mais attention. Il ne faut pas faire les malins: renvoyer sans cesse un examen sérieux de sa propre vie, en profitant de la patience du Seigneur – Il est patient, Il nous attend, Il est toujours là pour nous donner la grâce – . Nous pouvons tromper les hommes, mais pas Dieu, Il connaît notre cœur mieux que nous-mêmes. Profitons du moment présent! Tel est le sens chrétien du fait de profiter du jour: ne pas jouir de la vie dans l’instant qui fuit, non, c’est là le sens mondain. Mais il faut saisir l’aujourd’hui  pour dire «non» au mal et «oui» à Dieu; s’ouvrir à sa grâce; arrêter finalement de se replier sur soi-même en glissant  dans l’hypocrisie. Regarder en face sa propre réalité, comme nous sommes; reconnaître que nous n’avons pas aimé Dieu et que nous n'avons pas aimé notre prochain comme nous le devions, et le confesser. Cela est commencer un chemin de conversion en demandant tout d’abord pardon à Dieu dans le sacrement de la réconciliation, et ensuite réparer le mal fait aux autres. Mais toujours ouverts à la grâce. Le Seigneur frappe à notre porte, il frappe à notre cœur pour se lier d'amitié avec nous, en communion, pour nous donner le salut.
Voilà quelle est pour nous la route pour devenir «saints et immaculés». La beauté incontaminée de notre Mère est inimitable, mais, dans le même temps, elle nous attire. Confions-nous à elle, et disons une fois pour toutes «non» au péché et «oui» à la Grâce.
 
A l’issue de l’Angelus, le Pape a ajouté les paroles suivantes:
Chers frères et sœurs!
Je vous salue tous, fidèles de Rome et pèlerins de divers pays. Et je salue le groupe de l'Immaculée, aujourd'hui, en la fête de l'Immaculée: c'est bien, ils sont toujours là!
Aujourd'hui, les membres de l'Action catholique renouvellent leur adhésion à l'association. Je leur adresse mes salutations et mes vœux de bonne route. Je prie  “pour que le Christ soit formé en vous” – comme l'écrit saint Paul  – et pour que vous soyiez des artisans de fraternité.
 Je salue les représentants de la ville de Rocca di Papa, qui aujourd'hui – selon la tradition – allumeront l'étoile de Noël sur la «Fort» de la ville. Que la lumière du Christ illumine toujours votre communauté.
Comme vous le savez, cet après-midi l'hommage traditionnel à l'Immaculée Conception sur la place d'Espagne n'aura pas lieu, pour éviter le risque de rassemblement, selon le disposition des autorités civiles, auxquelles nous devons obéir. Mais cela ne nous empêche pas d'offrir à notre Mère les fleurs qu'elle aime le plus: la prière, la pénitence, le cœur ouvert à la Grâce. Ce matin, tôt, je me suis cependant rendu de manière privée place d'Espagne, et ensuite à Sainte-Marie-majeure, où j'ai célébré la Messe.
Je souhaite à tout une bonne fête. Et s'il vous plaît, n'oubliez pas de prier pour moi. Bon déjeuner et au revoir!



 
Samedi 12 décembre 2020
2ème semaine de l’Avent
 
 Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.
 
Fais-nous marcher à ta lumière
Sur les chemins de ton esprit                       Quel est le peuple ou la nation
Ouvre les yeux de notre terre                        Qui partira vers ta montagne ?
Au grand soleil du jour promis                   Celui qui cherche au mont Sion
                                                                                              La loi d'amour et de partage :
                                                                                              C'est lui l'étoile d'avenir
                                                                                              Tant que sa foi pourra tenir.
 
Parole de Dieu
 
             Je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu. Et de même, le Fils de l’homme va souffrir par eux. » Alors les disciples comprirent qu’il leur parlait de Jean le Baptiste. » (Mt10, 12-13 )
 
Méditation
 
Vers Bethléem
 
Préparons-nous à célébrer Noël en contemplant Marie et Joseph : Marie, la femme pleine de grâce qui a eu le courage d’avoir totalement confiance dans la Parole de Dieu ; Joseph, l’homme fidèle et juste qui a préféré croire au Seigneur plutôt que d’écouter les voix du doute et de l’orgueil humain. Avec eux, marchons ensemble vers Bethléem. (François, Angelus, 22/12/2013)
 
Prière pour le temps de l’Avent
 
Ta lumière
 
Dès mon enfance, tu as déposé sur mon âme ta lumière, cette source de vie à rayonner pour d’autres. Pourtant aujourd’hui, je la vois là, figée, paralysée, gisant au fond de moi comme pierre de marbre.
 
Alors, en ce temps de l’Avent, je me tiens devant toi en attente du miracle de Noël :  je voudrais seulement que tu m’aides, Seigneur, à redonner son mouvement à ta lumière dans ma vie.  Ce désir de toi qui a résisté à la traversée de tout mon temps... Prends-le. Je sais ce que tu peux faire avec peu.
 
Et encore n’oublie pas ceux qui m’entourent et que j’aime et même ceux que j’aime moins.  Et aussi ceux lointains que je ne connais pas. Enfin tous ceux qui habitent notre terre menacée aujourd’hui de perdre ta lumière. Seigneur, s’il te plaît, prépare-nous au miracle de Noël !
 


Date de création : 12/12/2020 @ 13:25
Dernière modification : 12/12/2020 @ 13:25
Catégorie : Covid 19 au jour le jour
Page lue 363 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 68

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 10
Agenda
Recherche



Haut