EAP

Fermer Infos , rappels et annonces

Fermer L'Évangile et le Saint du jour

Fermer Covid 19 au jour le jour

Fermer Encyclique FRATELLI TUTTI - Commentaires

Fermer Baptême

Fermer Communion

Fermer Confirmation

Fermer Mariage

Fermer Reconciliation

Fermer Funérailles-Nécrologie

Fermer Catéchuménat

Fermer Equipe d'Animation Pastorale

Fermer Les Messes

Fermer Livret de Chants

Fermer Mission italienne

Fermer Vos prêtres

Animations

Fermer Conseils de fabrique

Fermer PERMANENCE

Fermer Pastorale des MIGRANTS

Fermer Secours Catholique

Fermer Revue de Presse

Fermer Radio Jerico

Fermer Avent

Fermer BOUSBACH

Fermer Behren-Messes à l'EHPAD

Fermer Behren-lès-Forbach

Fermer Chorales

Fermer Club ACE Action Catholique des Enfants

Fermer DIVERS

Fermer Diaconia 2013

Fermer ECCLESIA

Fermer Emmaüs

Fermer Enfants de choeur

Fermer Epiphanie et Messe des Nations

Fermer Eveil à la Foi

Fermer Fêtes et Traditions

Fermer Interreligieux

Fermer KERBACH

Fermer MCR

Fermer PÂQUES

Fermer Top Louange

Fermer Veillée de Noël

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Covid 19 au jour le jour - Confinement 08/12/20
Bonjour à tous, 
 
Aujourd'hui, nous sommes dans la joie et l'agresse de la fête de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie et pour cela je vous partage ci-dessous, une méditation sur la Vierge Marie dans la constitution sur l'Eglise promulguée par le Concile Vatican II. 
 
Comme chaque jour, vous trouverez en pièce jointe la méditation pour aujourd'hui et le lien vidéo : https://youtu.be/rKnFvKCl19E
 
Je vous rappelle, l'invitation de notre évêque à mettre sur nos fenêtres une bougie en signe d'espérance et de solidarité. 
 
Petit rappel pour honorer la Vierge Marie aujourd'hui : 
À l'église St Rémi Messe solennelle à 9h15 suivie de l'adoration jusqu'à 11h avec possibilité de recevoir le sacrement de la réconciliation. 
A l'église de Spicheren : 
17h : Temps d'enseignement  sur la Vierge Marie et le dogme de l'Immaculée Conception
18h : Messe Solennelle suivie de l'adoration jusqu'à 20h avec possibilité de recevoir le sacrement de réconciliation. 
 
Vous trouverez également en pièce jointe le bulletin paroissial. 
 
Je vous souhaite une belle journée en compagnie de Marie, l'Immaculée 
Que Dieu vous garde 
Abbé Noël 
 
 
Extrait de Lumen Gentium, du concile Vatican II 
III. La Vierge et l’Église
60. Marie, servante du Seigneur
 
Unique est notre Médiateur selon les paroles de l’Apôtre : « Car, il n’y a qu’un Dieu, il n’y a aussi qu’un Médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ Jésus, homme lui-même, qui s’est donné en rançon pour tous » (1 Tm 2, 5-6). Mais le rôle maternel de Marie à l’égard des hommes n’offusque et ne diminue en rien cette unique médiation du Christ : il en manifeste au contraire la vertu.
Car toute influence salutaire de la part de la bienheureuse Vierge sur les hommes a sa source dans une disposition purement gratuite de Dieu : elle ne naît pas d’une nécessité objective, mais découle de la surabondance des mérites du Christ ; elle s’appuie sur sa médiation, dont elle dépend en tout et d’où elle tire toute sa vertu ; l’union immédiate des croyants avec le Christ ne s’en trouve en aucune manière empêchée, mais au contraire favorisée.
61. Marie, l’associée du Seigneur
La bienheureuse Vierge, prédestinée de toute éternité, à l’intérieur du dessein d’incarnation du Verbe, pour être la Mère de Dieu, fut sur la terre, en vertu d’une disposition de la Providence divine, l’aimable Mère du divin Rédempteur, généreusement associée à son œuvre à un titre absolument unique, humble servante du Seigneur. En concevant le Christ, en le mettant au monde, en le nourrissant, en le présentant dans le Temple à son Père, en souffrant avec son Fils qui mourait sur la croix, elle apporta à l’œuvre du Sauveur une coopération absolument sans pareille par son obéissance, sa foi, son espérance, son ardente charité, pour que soit rendue aux âmes la vie surnaturelle. C’est pourquoi elle est devenue pour nous, dans l’ordre de la grâce, notre Mère.
62. Marie, Mère de la grâce
À partir du consentement qu’elle apporta par sa foi au jour de l’Annonciation et qu’elle maintint sous la croix dans sa fermeté, cette maternité de Marie dans l’économie de la grâce se continue sans interruption jusqu’à la consommation définitive de tous les élus. En effet, après l’Assomption au ciel, son rôle dans le salut ne s’interrompt pas : par son intercession multiple, elle continue à nous obtenir les dons qui assurent notre salut éternel [185]. Son amour maternel la rend attentive aux frères de son Fils dont le pèlerinage n’est pas achevé, et qui se trouvent engagés dans les périls et les épreuves, jusqu’à ce qu’ils parviennent à la patrie bienheureuse. C’est pourquoi la bienheureuse Vierge est invoquée dans l’Église sous les titres d’avocate, auxiliatrice, secourable, médiatrice [186], tout cela cependant entendu de telle sorte que nulle dérogation, nulle addition n’en résulte quant à la dignité et à l’efficacité de l’unique Médiateur, le Christ [187] .
Aucune créature en effet ne peut jamais être mise sur le même pied que le Verbe incarné et rédempteur. Mais tout comme le sacerdoce du Christ est participé sous des formes diverses, tant par les ministres que par le peuple fidèle, et tout comme l’unique bonté de Dieu se répand réellement sous des formes diverses dans les créatures, ainsi l’unique médiation du Rédempteur n’exclut pas, mais suscite au contraire une coopération variée de la part des créatures, en dépendance de l’unique source.
Ce rôle subordonné de Marie, l’Église le professe sans hésitation ; elle ne cesse d’en faire l’expérience ; elle le recommande au cœur des fidèles pour que cet appui et ce secours maternels les aident à s’attacher plus intimement au Médiateur et Sauveur.
63. Marie, modèle de l’Église
La bienheureuse Vierge, de par le don et la charge de sa maternité divine qui l’unissent à son fils, le Rédempteur, et de par les grâces et les fonctions singulières qui sont siennes, se trouve également en intime union avec l’Église : de l’Église, comme l’ enseignait déjà saint Ambroise, la Mère de Dieu est le modèle dans l’ordre de la foi, de la charité et de la parfaite union au Christ [188]. En effet, dans le mystère de l’Église, qui reçoit elle aussi à juste titre le nom de Mère et de Vierge, la bienheureuse Vierge Marie occupe la première place, offrant, à un titre éminent et singulier, le modèle de la vierge et de la mère [189] : par sa foi et son obéissance, elle a engendré sur la terre le Fils lui-même du Père, sans connaître d’homme, enveloppée par l’Esprit Saint, comme une nouvelle Ève qui donne, non à l’antique serpent, mais au messager de Dieu, une foi que nul doute n’altère. Elle engendra son Fils, dont Dieu a fait le premier-né parmi beaucoup de frères (Rm 8, 29), c’est-à-dire parmi les croyants, à la naissance et à l’éducation desquels elle apporte la coopération de son amour maternel.
64. L’Église, Mère et Vierge
Mais en contemplant la sainteté mystérieuse de la Vierge et en imitant sa charité, en accomplissant fidèlement la volonté du Père, l’Église (grâce à la Parole de Dieu qu’elle reçoit dans la foi) devient à son tour Mère : par la prédication en effet, et par le baptême, elle engendre à une vie nouvelle et immortelle des fils conçus du Saint-Esprit et nés de Dieu. Elle aussi est vierge, ayant donné à son Epoux sa foi, qu’elle garde intègre et pure ; imitant la Mère de son Seigneur, elle conserve, par la vertu du Saint- Esprit, dans leur pureté virginale une foi intègre, une ferme espérance, une charité sincère [190].
65. L’Église et l’imitation des vertus de Marie
Cependant, si l’Église en la personne de la bienheureuse Vierge atteint déjà à la perfection sans tache ni ride (cf. Ep 5, 27), les fidèles du Christ, eux, sont encore tendus dans leur effort pour croître en sainteté par la victoire sur le péché : c’est pourquoi ils lèvent leurs yeux vers Marie exemplaire de vertu qui rayonne sur toute la communauté des élus. En se recueillant avec piété dans la pensée de Marie, qu’elle contemple dans la lumière du Verbe fait homme, l’Église pénètre avec respect plus avant dans le mystère suprême de l’Incarnation et devient sans cesse plus conforme à son Époux. En effet intimement entrée dans l’histoire du salut, Marie rassemble et reflète en elle-même d’une certaine façon les requêtes suprêmes de la foi et lorsqu’on la prêche et l’honore, elle renvoie les croyants à son Fils et à son sacrifice, ainsi qu’à l’amour du Père. L’Église, à son tour, poursuivant la gloire du Christ, se fait de plus en plus semblable à son grand modèle en progressant continuellement dans la foi, l’espérance et la charité, en recherchant et accomplissant en tout la divine volonté. C’est pourquoi, dans l’exercice de son apostolat, l’Église regarde à juste titre vers celle qui engendra le Christ, conçu du Saint-Esprit et né de la Vierge précisément afin de naître et de grandir aussi par l’Église dans le cœur des fidèles. La Vierge a été par sa vie le modèle de cet amour maternel dont doivent être animés tous ceux qui, associés à la mission apostolique de l’Église, coopèrent pour la régénération des hommes.



 
Mardi 8 décembre
2ème semaine de l’Avent
Immaculée Conception de la Vierge Marie
 
 Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.
 
Fais-nous marcher à ta lumière
Sur les chemins de ton esprit                       Quel est le peuple ou la nation
Ouvre les yeux de notre terre                        Qui partira vers ta montagne ?
Au grand soleil du jour promis                   Celui qui cherche au mont Sion
                                                                                               La loi d'amour et de partage :
                                                                                               C'est lui l'étoile d'avenir
                                                                                               Tant que sa foi pourra tenir.
 
Parole de Dieu
 
            « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors :« Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » (Lc1, 35-38)
 
Méditation
 
L’Immaculée  
 
Dans la société de consommation actuelle, ce temps subit malheureusement une sorte d'"empoisonnement" commercial, qui risque d'en altérer l'esprit authentique, caractérisé par le recueillement, la sobriété et une joie non pas extérieure, mais intime. Il est donc providentiel que, presque comme une porte            d'entrée au Noël, ait lieu la fête de Celle qui est la Mère de Jésus, et qui mieux que quiconque peut nous guider pour connaître, aimer, adorer le Fils de Dieu fait homme. Laissons-La donc nous accompagner ; que ses sentiments nous animent, afin que nous nous disposions, le cœur sincère et l'esprit ouvert, à reconnaître dans l'Enfant de Bethléem le Fils de Dieu venu sur terre pour notre            rédemption. Marchons avec Elle dans la prière, et accueillons l'invitation répétée que nous adresse la liturgie de l'Avent à demeurer dans l'attente, une attente vigilante et joyeuse, parce que le Seigneur ne tardera pas. (Benoit XVI, Angelus, 11/12/2005)
 
Prière pour le temps de l’Avent
 
Ta lumière
 
Dès mon enfance, tu as déposé sur mon âme ta lumière, cette source de vie à rayonner pour d’autres. Pourtant aujourd’hui, je la vois là, figée, paralysée, gisant au fond de moi comme pierre de marbre.
 
Alors, en ce temps de l’Avent, je me tiens devant toi en attente du miracle de Noël :  je voudrais seulement que tu m’aides, Seigneur, à redonner son mouvement à ta lumière dans ma vie.  Ce désir de toi qui a résisté à la traversée de tout mon temps... Prends-le. Je sais ce que tu peux faire avec peu.
 
Et encore n’oublie pas ceux qui m’entourent et que j’aime et même ceux que j’aime moins.  Et aussi ceux lointains que je ne connais pas. Enfin tous ceux qui habitent notre terre menacée aujourd’hui de perdre ta lumière. Seigneur, s’il te plaît, prépare-nous au miracle de Noël !

Date de création : 08/12/2020 @ 09:20
Dernière modification : 08/12/2020 @ 09:20
Catégorie : Covid 19 au jour le jour
Page lue 81 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 60

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 6
Agenda
Recherche



Haut