EAP

Fermer Infos , rappels et annonces

Fermer L'Évangile et le Saint du jour

Fermer Covid 19 Reprise après le confinement

Fermer Covid 19 au jour le jour

Fermer Baptême

Fermer Communion

Fermer Confirmation

Fermer Mariage

Fermer Reconciliation

Fermer Funérailles-Nécrologie

Fermer Catéchuménat

Fermer Equipe d'Animation Pastorale

Fermer Les Messes

Fermer Mission italienne

Fermer Vos prêtres

Animations

Fermer Conseils de fabrique

Fermer PERMANENCE

Fermer Pastorale des MIGRANTS

Fermer Secours Catholique

Fermer Revue de Presse

Fermer Radio Jerico

Fermer Avent

Fermer BOUSBACH

Fermer Behren-Messes à l'EHPAD

Fermer Behren-lès-Forbach

Fermer Chorales

Fermer Club ACE Action Catholique des Enfants

Fermer DIVERS

Fermer Diaconia 2013

Fermer ECCLESIA

Fermer Emmaüs

Fermer Enfants de choeur

Fermer Epiphanie et Messe des Nations

Fermer Eveil à la Foi

Fermer Fêtes et Traditions

Fermer Interreligieux

Fermer KERBACH

Fermer MCR

Fermer PÂQUES

Fermer Top Louange

Fermer Veillée de Noël

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Covid 19 au jour le jour - Envoi 31 du 16/04/20
Envoi 31- *Y a de la Joie !
Menu
- *Messe du Pape : voir en pièce jointe
- Des informations de notre évêque Jean Christophe Lagleize
- Prière de guérison radio Jerico Dimanche de 15h à 17h
- Dimanche de la Miséricorde une initiative de l'abbé Paul Panicz paraitra demain, voici déjà en PJ le chapelet de la miséricorde
- Un merci et appel
En prime
-Discours inattendu du directeur général de Danone aux diplômés d'HEC
 https://youtu.be/Jx-X8teJAfA. Emmanuel  FABER est intervenu ce jeudi soir sur France 2.
-----
Bonne nuit !
Bien fraternellement, Serge
 
-----
Je vous partage quelques éléments de la lettre de ce jour envoyée par notre évêque, Jean Christophe Lagleize, à tous les prêtres du diocèse.
 
Pour les célébrations des ordinations : si les ordinands sont appelés pour l’ordination presbytérale, la célébration ne pourra pas avoir lieu le dimanche 28 juin. Elle serait prévue sous réserve le dimanche 27 septembre à 15 heures.
 
            Pour les célébrations des Premières communions, elles ne pourront être célébrées que lorsque les conditions de rassemblements importants seront autorisées par les autorités publiques, sans doute pas avant la rentrée de septembre prochain.
 
            Pour les baptêmes, les mariages et l’initiation chrétienne des catéchumènes, là encore, il nous faut attendre les précisions sur le nombre de participants maximum pouvant assister à ces célébrations. Sans doute que des baptêmes et mariages pourront être célébrés dans un premier temps, mais avec un nombre très limité de personnes. Seules les consignes gouvernementales futures pourront préciser la modalité de ces rassemblements. Les évêques de France  attendent  de Mgr Eric de Moulins-Beaufort des précisions qui devraient être fournies dans les jours qui viennent.
…..
Jubilé des 800 ans de la cathédrale :
Les démarches jubilaires prévues en mai et juin, ainsi que celle pour les personnes malades prévue le 4 septembre, sont reportées. Certaines sont déjà programmées à une date ultérieure.
-          24 septembre :      Jubilé des Supérieur(e)s Majeur(e)s présents dans le diocèse ;
-          2 février 2021 :     Jubilé des Religieux, Religieuses et vierges consacrées ;
-          17 avril 2021 :      Jubilé des diocèses frontaliers ;
-          18 avril 2021 :      Jubilé des familles ;
-          23 avril 2021 :      Jubilé des personnes malades.
 
Le jubilé de la cathédrale se poursuivra au premier semestre de l’année 2021 pour se clôturer le lundi 24 mai 2021, lundi de Pentecôte.
 
-----
La prière pour la guérison qui devait y avoir à la cathédrale ce dimanche 19 avril se fera d’une façon différente. Dimanche de 15h à 17h RV sur Radio Jerico pour un temps de prière pour la guérison avec louange, Parole de Dieu... Odile coordinatrice diocésaine et Fabien FAUL seront à l’antenne  pour animer ce temps. Nous aurons besoin de vos prières pour intercéder et soutenir ce vendredi de 15h à 17h car ce sera un moment IMPORTANT de préparation avec Radio Jerico ainsi que dimanche pendant les 2 h d’antenne. Faites savoir autour de vous ce RV dimanche sur radio Jerico. Merci à chacun de vous tout particulièrement. En union de prière, Fabienne
 
-----
Merci !
La personne qui est venu récupérer tous les produits d’hygiène remercie vraiment tous ceux qui ont partagé avec les personnes âgées, mais aussi avec  les infirmiers et infirmières et autres personnes qui, souvent, par mesure de sécurité, restent sur place et qui ont besoin de ces produits. Elle me dit aussi, que tous ces produits, indispensables, partent très vite et qu’il est encore vraiment indispensable de continuer à donner tout le temps du confinement.
Alors un immense merci à toutes les personnes qui le peuvent, de continuer, à partager avec ceux qui ont en ont vraiment besoin.  (gel douche, savon, dentifrice,  brosse à dents, shampoing, élastique pour l’élaboration de masque) Des dons sont également les bienvenus. Ils seront donnés à des cuisiniers qui jours après jours, bénévolement, mitonnent de bons petits plats aux soignants.
Merci !!!!!
 

Priere_du_chapelet_de_la_Misericorde.jpg


Le Pape prie pour les pharmaciens et les remercie de leur aide aux malades

Lors de la messe en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe ce jeudi 16 avril 2020, le Pape François a remercié les pharmaciens qui travaillent en cette période de pandémie pour aider les malades. Dans son homélie, il a affirmé que la grande force que nous avons pour prêcher l'Evangile est la joie du Seigneur, une joie «fruit de l'Esprit Saint».

En ce jeudi de l'octave de Pâques, le Pape François a présidé la messe à la Maison Sainte-Marthe, appelant  à prier de manière particulière pour les pharmaciens.

«Ces jours-ci, l’on m'a grondé parce que j'ai oublié de remercier un groupe de personnes qui travaillent aussi... J'ai remercié les médecins, les infirmières, les bénévoles... "Mais vous avez oublié les pharmaciens" : ils travaillent aussi si dur pour aider les malades à sortir de leur maladie. Prions pour eux aussi». 


Dans son homélie, François a commenté l'Évangile du jour (Lc 24, 35-48) dans lequel Jésus ressuscité apparaît aux disciples, bouleversés et apeurés car ils croyaient voir un fantôme. Il ouvre leur esprit à l'intelligence des Écritures. De joie, les disciples ne pouvaient croire à la présence  du Ressuscité parmi eux. Être rempli de joie est la plus haute expérience de consolation, a souligné François.

«C'est la plénitude de la présence du Seigneur, c'est le fruit de l'Esprit Saint, c'est une grâce», a ajouté le Saint-Père, citant l’exhortation apostolique de saint Paul VI, «Evangelii Nuntiandi», qui évoque «de joyeux évangélisateurs». La grande force que nous avons pour prêcher l'Evangile et aller de l'avant en tant que témoins de la vie est donc cette joie du Seigneur, qui est le fruit de l'Esprit Saint.

Vous trouverez ci-dessous le texte de l'homélie selon l’une de nos transcriptions:

À cette époque, à Jérusalem, les gens avaient beaucoup de sentiments: la peur, l'étonnement, le doute. En ces jours-là, l'infirme que Pierre et Jean venaient de guérir ne les lâchait plus. Tout le peuple accourut vers eux au Portique dit de Salomon. Les gens étaient stupéfaits: il y avait un atmosphère inquiète, parce qu'il y avait des choses qui se passaient qu'on ne comprenait pas Le Seigneur est allé vers ses disciples. Eux aussi savaient qu'il était déjà ressuscité, Pierre le savait parce qu'il avait parlé avec lui ce matin-là.

Ces deux-là qui étaient de retour d'Emmaüs le savaient aussi, mais lorsque le Seigneur est apparu, ils ont eu peur. «Bouleversés et remplis de peur, ils crurent voir un fantôme»; ils avaient fait la même expérience sur le lac quand Jésus était venu marcher sur les eaux. Mais à ce moment-là, Pierre, faisant le courageux, avait dit au Seigneur : «Mais si c'est toi, laisse-moi marcher sur les eaux». Là, Pierre est resté silencieux, il avait parlé avec le Seigneur ce matin-là, mais personne ne sait ce qu'ils s'étaient dit, et donc là, il s'est tu. Mais ils étaient si remplis de peur, bouleversés, qu'ils croyaient avoir vu un fantôme. Et Jésus dit: «Mais non, pourquoi êtes-vous perturbés? Pourquoi les doutes surgissent-ils dans votre cœur? Regardez mes mains, mes pieds...", en leur montrant ses plaies. C'est le trésor de Jésus, qui l'a emmené au Ciel pour le montrer au Père et intercéder pour nous. «Touchez-moi et regardez; un fantôme n'a ni chair ni os.»

Et puis vient une phrase qui me donne tant de consolation et pour cette raison, ce passage de l'Evangile est l'un de mes préférés: «de joie, ils n'osaient y croire...", encore et toujours plein d'étonnement, la joie les empêchait de croire. Il y a eu tellement de joie que "non, cela ne peut pas être vrai. Cette joie n'est pas réelle, c'est trop de joie". Et cela les a empêchés de croire. La joie. Les moments de grande joie. Ils étaient pleins de joie mais paralysés par la joie. Et la joie est l'un des souhaits que Paul a adressé aux Romains : "Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de joie", leur a-t-il dit. Remplissez-vous de joie, soyez plein de joie. C'est l'expérience la plus haute de consolation, quand le Seigneur nous fait comprendre que c'est autre chose que d'être joyeux, positif, lumineux... Non, c'est autre chose. Etre joyeux, mais plein de joie, une joie débordante qui nous prend vraiment. Et c'est pourquoi Paul souhaite aux Romains que "le Dieu de l'espérance vous remplisse de joie".

Et ce mot, cette expression, “remplir de joie” est répétée, beaucoup, beaucoup de fois. Par exemple, lorsqu’en prison, Pierre sauve la vie du geôlier qui était sur le point de se suicider parce que les portes ont été ouvertes avec le tremblement de terre, il lui annonce l'Evangile, le baptise, et le geôlier, était "plein de joie" d'avoir cru. Il en va de même pour le trésorier de la reine Candáce, lorsque Philippe l'a baptisé, il a suivi son chemin "plein de joie". La même chose s'est produite le jour de l'Ascension : les disciples sont retournés à Jérusalem, dit la Bible, "pleins de joie". C'est la plénitude de la consolation, la plénitude de la présence du Seigneur. Car, comme le dit Paul aux Galates, "la joie est le fruit de l'Esprit Saint", elle n'est pas la conséquence d'émotions qui éclatent pour quelque chose de merveilleux... Non, elle est plus. Cette joie, cette joie qui nous remplit est le fruit de l'Esprit Saint. Sans l'Esprit, vous ne pouvez pas avoir cette joie. Recevoir la joie de l'Esprit est une grâce.

Cela me rappelle les derniers paragraphes de l'exhortation Evangelii Nuntiandi de Paul VI, lorsqu'il parle de chrétiens joyeux, de joyeux évangélisateurs, et non de ceux qui vivent toujours tristes. Aujourd'hui est une belle journée pour le lire. Pleins de joie.

Il y a un passage du livre de Néhémie qui nous aidera aujourd'hui dans cette réflexion sur la joie. Le peuple est retourné à Jérusalem et a trouvé le livre de la loi, il a été redécouvert - il connaissait la loi par cœur,  mais il n'avait pas trouvé le livre de la loi - ; c'est une grande fête et tout le peuple se réunit pour écouter le prêtre Esdras lire le livre de la loi. Les gens émus pleuraient, ils pleuraient de joie parce qu'ils avaient trouvé le livre de la loi et ils pleuraient, ils étaient joyeux, ils pleuraient... A la fin, quand le prêtre Esdras a terminé, Néhémie a dit au peuple : "Soyez rassurés, maintenant ne pleurez plus, gardez la joie, car la joie dans le Seigneur est votre force".

Ce mot du livre de Néhémie nous aidera aujourd'hui. La grande force que nous avons pour transformer, pour prêcher l'Evangile, pour aller de l'avant en tant que témoins de la vie est la joie du Seigneur qui est le fruit de l'Esprit Saint, et aujourd'hui nous lui demandons de nous accorder ce fruit.

Le Pape a terminé la célébration par une adoration et une bénédiction eucharistique, nous invitant à la communion spirituelle.

Voici la prière récitée par le Pape:

Mon Jésus, je crois que tu es vraiment présent dans le Saint Sacrement de l'autel. Je t'aime par-dessus tout et te désire dans mon âme. Puisque je ne peux pas vous recevoir sacramentellement maintenant, venez au moins spirituellement dans mon cœur. Comme je suis déjà venu, je T'embrasse et toutes choses te rejoignent. Ne laisse jamais cela me séparer de Toi.

Avant de quitter la chapelle dédiée au Saint-Esprit, l'antienne mariale du "Regina caeli", chantée au temps de Pâques, a été entonnée:

Regína caeli laetáre, allelúia.

Quia quem merúisti portáre, allelúia.

Resurréxit, sicut dixit, allelúia.

Ora pro nobis Deum, allelúia.

Reine du ciel, réjouis-toi, alléluia.

Le Christ, que tu as porté, alléluia,

s'est levé, comme il l'avait dit, alléluia.

Priez le Seigneur pour nous, alléluia.


Date de création : 17/04/2020 @ 09:29
Dernière modification : 17/04/2020 @ 15:22
Catégorie : Covid 19 au jour le jour
Page lue 502 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 85

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 12
Agenda
Recherche



Haut