EAP

Fermer Infos , rappels et annonces

Fermer L'Évangile et le Saint du jour

Fermer Covid 19 Reprise après le confinement

Fermer Covid 19 au jour le jour

Fermer Baptême

Fermer Communion

Fermer Confirmation

Fermer Mariage

Fermer Reconciliation

Fermer Funérailles-Nécrologie

Fermer Catéchuménat

Fermer Equipe d'Animation Pastorale

Fermer Les Messes

Fermer Mission italienne

Fermer Vos prêtres

Animations

Fermer Conseils de fabrique

Fermer PERMANENCE

Fermer Pastorale des MIGRANTS

Fermer Secours Catholique

Fermer Revue de Presse

Fermer Radio Jerico

Fermer Avent

Fermer BOUSBACH

Fermer Behren-Messes à l'EHPAD

Fermer Behren-lès-Forbach

Fermer Chorales

Fermer Club ACE Action Catholique des Enfants

Fermer DIVERS

Fermer Diaconia 2013

Fermer ECCLESIA

Fermer Emmaüs

Fermer Enfants de choeur

Fermer Epiphanie et Messe des Nations

Fermer Eveil à la Foi

Fermer Fêtes et Traditions

Fermer Interreligieux

Fermer KERBACH

Fermer MCR

Fermer PÂQUES

Fermer Top Louange

Fermer Veillée de Noël

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Covid 19 au jour le jour - Envoi 30 du 15/04/20
Envoi 30-Mercredi-Octave de Pâques
- Messe du Pape : https://www.vaticannews.va/fr/pape-francois/messe-sainte-marthe/2020-04/pape-francois-messe-sainte-marthe-mercredi-15-avril-2020.html
En plus de toutes les possibilités que vous avez déjà pour prier, reliés à une communauté, je signale celles-ci :

- En prime : Le clip « confiné » des élèves de l’école de musique de Sélestat

https://www.dna.fr/edition-selestat-erstein/2020/04/11/le-clip-confine-des-eleves-de-l-ecole-de-musique-de-selestat
 
En union de prière.
Prenez soin de vous et des autres
Nous portons dans la prière tous nos malades, les personnes isolées, les familles endeuillées…
Bien fraternellement, Serge
 

IMG_5365.jpg


Le Pape prie pour les personnes âgées qui ont peur à cause de la pandémie

Lors de la messe célébrée ce mercredi en la chapelle de la maison Sainte-Marthe, le Saint-Père a demandé au Seigneur d'être proche des personnes âgées qui sont isolées ou en maison de retraite en ces temps difficiles. Dans son homélie, il a rappelé la fidélité de Dieu qui continue, en tant que Sauveur, à marcher avec son peuple: cette fidélité est source de joie pour tous.

Vatican News

En ce mercredi de l’Octave de Pâques, le Saint-Père a introduit la Messe par la prière suivante:

«Prions aujourd'hui pour les personnes âgées, en particulier celles qui sont isolées ou en maison de retraite. Elles ont peur, peur de mourir seules. Elles ressentent cette pandémie comme une chose agressive pour eux. Elles sont nos racines, notre histoire. Elles nous ont donné la foi, la tradition, un sentiment d'appartenance à une patrie. Prions pour elles, pour que le Seigneur soit avec elles maintenant.»

Dans son homélie, François a commenté les lectures du jour, tirées des Actes des Apôtres (Ac 3,1-10) - où un homme, infirme de naissance, est guéri par la prière de Pierre, «au nom de Jésus-Christ» - et de l'Évangile selon saint Luc (Lc 24,13-35) dans lequel Jésus ressuscité marche avec les disciples vers Emmaüs en leur expliquant le mystère de sa mort et de sa Résurrection.

Traduction de l'homélie:

«Hier, nous avons réfléchi sur Marie de Magdala en tant qu’icône de fidélité: la fidélité à Dieu. Mais à quoi ressemble cette fidélité à Dieu? A quel Dieu? Précisément au Dieu fidèle.

Notre fidélité n'est rien d'autre qu'une réponse à la fidélité de Dieu. Dieu qui est fidèle à sa Parole, fidèle à sa promesse, qui marche avec son peuple en accomplissant la promesse envers son peuple. Fidèle à la promesse: Dieu, qui se fait continuellement sentir comme le Sauveur du peuple parce qu'il est fidèle à sa promesse. Dieu, qui est capable de refaire les choses, de recréer, comme il l'a fait avec cet infirme de naissance auquel Il a recréé ses pieds, Il l'a guéri, le Dieu qui guérit, le Dieu qui apporte toujours une consolation à son peuple. Le Dieu qui recrée. Une nouvelle re-création : c'est sa fidélité envers nous. Une re-création qui est plus merveilleuse que la création.

Un Dieu qui va de l'avant et qui ne se fatigue pas de travailler – nous disons "travailler", "ad instar laborantis", comme disent les théologiens - pour faire avancer les gens, et qui n'a pas peur de "se fatiguer", disons... Comme ce berger qui, lorsqu'il rentre chez lui, se rend compte qu'il lui manque une brebis et qui part, pour chercher la brebis qui s'y était perdue. Le berger qui fait des heures supplémentaires, mais par amour, par fidélité... Et notre Dieu est un Dieu qui fait des heures supplémentaires, mais pas payées: gratuitement. C'est la fidélité de la gratuité, de l'abondance. Et la fidélité, c'est ce père qui peut monter plusieurs fois sur sa terrasse pour voir si son fils revient et qui ne se lasse pas de monter: il attend pour faire la fête. La fidélité de Dieu est une fête, c'est une joie, c'est une telle joie qu'elle nous fait faire comme cet infirme : il est entré dans le temple en marchant, en sautant, en louant Dieu. La fidélité de Dieu est une fête, c'est une fête gratuite. Et c’est une fête pour nous tous.

La fidélité de Dieu est une fidélité patiente: Il a de la patience avec son peuple, Il l'écoute, Il le guide, Il lui explique lentement et Il réchauffe son cœur, comme Il l'a fait avec ces deux disciples qui partaient loin de Jérusalem: Il réchauffe leur cœur pour qu'ils puissent rentrer chez eux. La fidélité de Dieu est ce que nous ne savons pas de ce qui s'est passé dans ce dialogue, mais c'est le Dieu généreux qui a cherché Pierre, lui qui l'avait renié. Nous savons seulement que le Seigneur est ressuscité et qu'Il est apparu à Simon: nous ne savons pas ce qui s'est passé dans ce dialogue. Mais oui, nous savons que c'est la fidélité de Dieu qui a cherché Pierre. La fidélité de Dieu nous précède toujours et notre fidélité est toujours la réponse à cette fidélité qui nous précède. C'est le Dieu qui nous précède toujours. C’est la fleur de l'amandier au printemps, celle qui fleurit la première.

Être fidèle, c'est louer cette fidélité, être fidèle à cette fidélité. C'est une réponse à cette fidélité».

Le Pape a conclu la messe par l’adoration et la bénédiction eucharistique, invitant aussi à la communion spirituelle. Voici la prière récitée par le Saint-Père:

«Mon Jésus, je crois à votre présence dans le Très Saint Sacrement. Je vous aime plus que toute chose et je désire que vous veniez dans mon âme. Je ne puis maintenant vous recevoir sacramentellement dans mon cœur : venez‐y au moins spirituellement. Je vous embrasse comme si vous étiez déjà venu, et je m'unis à vous tout entier. Ne permettez pas que j'aie jamais le malheur de me séparer de vous.»

Avant que François ne quitte la chapelle, dédiée à l’Esprit-Saint, l’antiphone mariale de ce temps pascal, Regina Coeli, a été chantée:

«Regína caeli laetáre, allelúia.

Quia quem merúisti portáre, allelúia.

Resurréxit, sicut dixit, allelúia.

Ora pro nobis Deum, allelúia».


Date de création : 15/04/2020 @ 17:08
Dernière modification : 17/04/2020 @ 15:30
Catégorie : Covid 19 au jour le jour
Page lue 624 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 88

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 12
Agenda
Recherche



Haut