EAP

Fermer Infos , rappels et annonces

Fermer L'Évangile et le Saint du jour

Fermer Covid 19 Reprise après le confinement

Fermer Covid 19 au jour le jour

Fermer Baptême

Fermer Communion

Fermer Confirmation

Fermer Mariage

Fermer Reconciliation

Fermer Funérailles-Nécrologie

Fermer Catéchuménat

Fermer Equipe d'Animation Pastorale

Fermer Les Messes

Fermer Mission italienne

Fermer Vos prêtres

Animations

Fermer Conseils de fabrique

Fermer PERMANENCE

Fermer Pastorale des MIGRANTS

Fermer Secours Catholique

Fermer Revue de Presse

Fermer Radio Jerico

Fermer Avent

Fermer BOUSBACH

Fermer Behren-Messes à l'EHPAD

Fermer Behren-lès-Forbach

Fermer Chorales

Fermer Club ACE Action Catholique des Enfants

Fermer DIVERS

Fermer Diaconia 2013

Fermer ECCLESIA

Fermer Emmaüs

Fermer Enfants de choeur

Fermer Epiphanie et Messe des Nations

Fermer Eveil à la Foi

Fermer Fêtes et Traditions

Fermer Interreligieux

Fermer KERBACH

Fermer MCR

Fermer PÂQUES

Fermer Top Louange

Fermer Veillée de Noël

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Covid 19 au jour le jour - Envoi 14 29/03/20
Envoi 14- Dimanche 2020 03 29
-Billet du jour
-Suivre la messe à la radio, sur Internet ou à la télévision
-Célébrer la liturgie de la parole le dimanche en famille+Communion spirituelle. Voir PJ
-Propositions : vidéos-questionnaires pour la catéchèse 
-Pièce jointe : dimanche CCFD-Terre Solidaire
-En prime un texte de….. 1869

 
Chères paroissiennes, chers paroissiens,
Il y a quelque chose de paradoxal dans ce que nous vivons. En raison d’un grave problème biologique, où l’homme est en danger,  nous risquons d’avoir peur des uns des autres. Faisons barrage au virus et gardons de l’estime les uns pour les autres, soyons plein de bienveillance. Jésus est saisi jusqu’aux entrailles pour son ami Lazare dans l’évangile de ce 5ème  dimanche de Carême : St Jean, 11,1-45 https://www.aelf.org/2020-03-29/romain/messe#messe1_lecture5 .
Le pape ce matin à la messe (https://www.youtube.com/watch?v=SfEsVFNrxe0 ) nous rappelait que Jésus pleure avec ceux qui pleurent, par amour. Il nous invitait à pleurer avec Jésus, avec le peuple, en ce moment où le peuple souffre…
 
Ce dimanche est traditionnellement celui du CCFD-Terre Solidaire : Acteur historique du changement dans plus de 60 pays, le CCFD-Terre Solidaire agit contre toutes les formes d’injustices. Nous œuvrons pour que chacun voit ses droits fondamentaux respectés : manger à sa faim, vivre de son travail, habiter dans un environnement sain, choisir là où construire sa vie…
Cet engagement pour plus de justice et de solidarité prend racine dans l’Évangile et la pensée sociale de l’Église. Par notre action individuelle et collective, nous proposons et soutenons des solutions politiques et de terrain. Depuis 1961, le CCFD-Terre Solidaire est aux côtés de celles et ceux qui agissent quotidiennement contre toutes les causes de la faim. Répondant à l’appel du pape Saint Jean XXIII, les évêques de France ont confié la mission au CCFD-Terre Solidaire d’organiser l’action de solidarité internationale en appelant les chrétiens au partage pendant la période de Carême, notamment lors de la collecte du 5ème dimanche.
Retrouvez le communiqué du CCFD-Terre Solidaire (en pièce jointe) pour la collecte de Carême et mieux connaître le CCFD-Terre Solidaire à travers les actions qu’il mène dans le monde et en France.
 
Prions pour toutes les personnes atteintes du coronavirus, ainsi que le personnel soignant, et toutes les personnes qui œuvrent pour que nous puissions vivre au mieux le confinement.
Prions également pour les défunts de la semaine et nous témoignons toute notre compassion à leurs proches et amis :
Cathy KALIS - Alsting - Soulz
Arsène KIEHL - Spicheren
Colette GIRAUDON - Behren les Forbach - Forbach
Marie-Louise KUBINA - Alsting
Wanda DALLEM- Alsting
Jeannot LUDWIG - Kerbach
Alphonse MARGIOTTA - Behren les Forbach
 
https://youtu.be/U-ja9k2QCv0
 
Restons unis dans la prière
Bien fraternellement, Serge
 

Merci aussi à vous qui diffusez ces informations autour de vous.
Vous pouvez aussi m’envoyer les mails de personnes intéressées…
 
Carmela TABONE, responsable de la pastorale des jeunes dans notre archiprêtré, propose au groupe des grands jeunes (post confirmand) tous les vendredis un échange en vidéo à partir de ce que les jeunes vivent pendant ce confinement. Avec un groupe de parents des enfants en ACE (Action Catholique des Enfants), chacun a envoyé une photo avec son enfant afin de mieux se connaître les uns des autres. Ils ont également réalisé des dessins et des messages qu’ils vont transmettre dans à l’EHPAD de Behren puisqu’ils n’ont pas pu s’y rendre le 18 mars comme ils l’avaient prévu.
 
-----
 
-Suivre la messe à la radio, sur Internet ou à la télévision :
Profitez des messes télévisées ou à la radio
– messe télévisée du Pape sur KTO (https://www.ktotv.com/) tous les jours à 7h
– messe télévisée de la grotte de Lourdes sur KTO (https://www.ktotv.com/) tous les jours à 10h
– messe radiophonique sur France Culture les dimanches à 10h
– messe du Jour du Seigneur sur France 2 les dimanches à 11h
– messe télévisée à St Germain des Prés sur KTO (https://www.ktotv.com/) tous les jours à 18h30
– messe radiophonique RCF Jerico Moselle (101.3 FM) du lundi au vendredi à 11h
Vous pouvez trouver d’autres renseignements sur  www.cathoforbach.com
 
-Célébrer la liturgie de la parole le dimanche en famille
Pour soutenir votre prière seul ou en famille, nous vous proposons une liturgie de la Parole (en pièce jointe) qui suit le déroulé de la messe de ce 5ème dimanche de carême : Chants, Parole de Dieu, psaume chanté, pistes de méditation…vous n’avez qu’à vous laisser guider !
 
-Communion spirituelle :
Voici la prière récitée par le Pape qui invite les fidèles qui le veulent à faire la communion spirituelle :
«Je crois, mon Jésus, que tu es réellement présent au très Saint Sacrement de l’autel. Je t’aime par-dessus toute chose et je désire ardemment te recevoir dans mon âme. Puisque je suis incapable de Te recevoir de façon sacramentelle, entre au moins spirituellement dans mon cœur. Je T’embrasse comme si Tu y étais déjà et je m’unis entièrement à Toi. Ne permets jamais que je sois séparé de Toi. Ainsi soit-il.»
 
-Propositions : vidéos-questionnaires pour la catéchèse : communion-confirmation
https://metz.catholique.fr/accueil-3/actualites-paroisses/349563-questionnaires-videos-catechese-a-bitche/ 
 
-Au temps de la pandémie
 "Les gens sont restés à la maison
Et ils lisaient de livres, écoutaient de la musique, 
se reposaient, faisaient de l'exercice,
faisaient de l'art, jouaient à des jeux,
apprenaient de nouvelles façon d'être et d'être encore.
Et ils ont écouté plus attentivement.
Certains méditaient, certains priaient,
certains dansaient.
Certains ont rencontré leurs ombres.
Et les gens ont commencé à penser différemment.
Et le peuple a guéri.
Et, en l'absence de personnes vivant de manière ignorante, dangereuse, insensée et sans cœur,
la terre a commencé à guérir.
Et quand le danger est passé,
et que les gens se sont à nouveau réunis,
ils ont pleuré leurs pertes, ont fait de nouveaux choix,
ils ont rêvé de nouvelles images
et ont créé de nouvelles façons de vivre,
Et ils ont complètement guéri la terre
comme ils avaient été guéris."
 
Poème de Kathleen O'Meara (1839-1888)
Poème écrit en 1869
On se demande si ce  poème n’est pas inventé… pour l’adapter à ce que nous vivons aujourd’hui ?
 
LITURGIE DOMESTIQUE
pour le 5ème dimanche de Carême - année A
Dimanche 29 mars 2020

Si toute la famille se réunit pour ce temps de prière, une personne pourra conduire la prière. En bleu, le texte qu’il peut prendre ou l’adapter…
Avant les chants, vous trouverez un lien youtube pour vous aider à chanter….
Signe de croix
Entrée : https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=-bEkGJSvqZE&feature=emb_logo
Changez vos coeurs, croyez à la Bonne Nouvelle ! Changez de vie, croyez que Dieu vous aime !
1 - Je ne viens pas pour condamner le monde : Je viens pour que le monde soit sauvé.
2 - Je ne viens pas pour les bien-portants ni pour les justes : je viens pour les malades, les pécheurs.
3. Je ne viens pas pour juger les personnes : Je viens pour leur donner la vie de Dieu.
6 - Qui croit en moi a la vie éternelle, Croyez en mes paroles, et vous vivrez !

Litanie Pénitentielle
Pour nous préparer à accueillir la parole de Dieu et pour qu’elle nous transforme, nous nous reconnaissons pécheurs.
 Jésus espérance des pauvres, prends pitié de nous
 Jésus, repos des coeurs blessés, prends pitié de nous
 Christ, ami des pécheurs prends pitié de nous
 Fils, bien aimé du Père, prends pitié de nous
 Seigneur, vainqueur de la mort, prends pitié de nous
 Seigneur, glorifié dans la vie, prends pitié de nous.
Prière
Que ta grâce nous obtienne, Seigneur, d’imiter avec joie la charité du Christ qui a donné sa vie par amour pour le monde. AMEN !
Première lecture
Un lecteur :
Lecture du livre du prophète Ézékiel
Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais ouvrir vos tombeaux et je vous en ferai remonter, ô mon peuple, et je vous ramènerai sur la terre d’Israël. Vous saurez que Je suis le Seigneur, quand j’ouvrirai vos tombeaux et vous en ferai remonter, ô mon peuple !
Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez ; je vous donnerai le repos sur votre terre. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur : j’ai parlé et je le ferai – oracle du Seigneur.
Parole du Seigneur.
Nous rendons grâce à Dieu !
Psaume : https://www.youtube.com/watch?v=dXbyMwQutKA
Près du Seigneur est l’amour, près de lui abonde le rachat
Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur ! Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive Au cri de ma prière
Si tu retiens les fautes, Seigneur, Seigneur, qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon pour que l’homme te craigne
J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.
Mon âme attend le Seigneur plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.
Oui, près du Seigneur, est l’amour ; près de lui abonde le rachat.
C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes.

Deuxième lecture
Un lecteur :
Frères, ceux qui sont sous l’emprise de la chair ne peuvent pas plaire à Dieu. Or, vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair, mais sous celle de l’Esprit, puisque l’Esprit de Dieu habite en vous. Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ ne lui appartient pas. Mais si le Christ est en vous, le corps, il est vrai, reste marqué par la mort à cause du péché, mais l’Esprit vous fait vivre, puisque vous êtes devenus des justes. Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.
Parole du Seigneur.
Nous rendons grâce à Dieu !

Evangile
Gloire et louange à toi Seigneur Jésus !
Moi, je suis la résurrection et la vie, dit le Seigneur. Celui qui croit en moi ne mourra jamais.
Gloire et louange à toi Seigneur Jésus !
Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (lecture brève)
En ce temps-là, Marthe et Marie, les deux soeurs de Lazare, envoyèrent dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. » En apprenant cela, Jésus dit : « Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. » Jésus aimait Marthe et sa soeur, ainsi que Lazare. Quand il apprit que celui-ci était malade, il demeura deux jours encore à l’endroit où il se trouvait. Puis, après cela, il dit aux disciples : « Revenons en Judée. » À son arrivée, Jésus trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà. Lorsque Marthe apprit l’arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison. Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais maintenant encore, je le sais, tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. » Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. » Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. » Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » Elle répondit :
« Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde. » Jésus, en son esprit, fut saisi d’émotion, il fut bouleversé, et il demanda : « Où l’avez-vous déposé ? » Ils lui répondirent : « Seigneur, viens, et vois. » Alors Jésus se mit à pleurer. Les Juifs disaient : « Voyez comme il l’aimait ! » Mais certains d’entre eux dirent : « Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? » Jésus, repris par l’émotion, arriva au tombeau. C’était une grotte fermée par une pierre. Jésus dit : « Enlevez la pierre. » Marthe, la soeur du défunt, lui dit : « Seigneur, il sent déjà ; c’est le quatrième jour qu’il est là. » Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l’ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. » On enleva donc la pierre. Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé. Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ; mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. » Après cela, il cria d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! » Et le mort sortit, les pieds et les mains liés par des bandelettes, le visage enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. » Beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui.
– Acclamons la Parole de Dieu.
Louange à toi, Seigneur Jésus !
- Nous pouvons partager ensemble :
* chacun peut dire une phrase de cet Évangile qui l’a marqué (sans commentaire des autres)
* chacun peut dire ce que cet Evangile lui dit pour aujourd’hui (sans commentaire non plus)
- On peut lire une homélie ou une explication de cet évangile (celui ci-joint est celui de Marie-Noëlle Thabut)
- On peut prendre un temps de méditation en silence
Commentaire de Marie-Noëlle Thabut :
Nous avons pris l’habitude d’appeler ce passage « la résurrection de Lazare », mais, soyons francs, ce n’est pas le terme qui convient ; quand nous proclamons « Je crois à la résurrection des morts et à la vie éternelle », il s’agit de bien autre chose.

La mort de Lazare n’a été qu’une parenthèse en quelque sorte dans sa vie terrestre ; sa vie après le miracle de Jésus a repris son cours ordinaire, et elle a dû être à peu de choses près la même après qu’auparavant. Lazare a eu seulement en quelque sorte un supplément de vie terrestre. Son corps n’était pas transformé et il a dû mourir une seconde fois ; sa première mort n’a pas été ce qu’elle sera pour nous, c’est-à-dire le passage vers la vraie vie.
Mais alors, du coup, on peut se demander à quoi bon ? En faisant ce miracle, Jésus a pris de grands risques pour lui-même parce qu’il ne s’était déjà que trop fait remarquer... et quant à Lazare cela n’a fait que reculer l’échéance définitive.
C’est saint Jean qui répond à notre question « à quoi bon ce miracle ? » ; il nous dit c’est un signe très important : Jésus est manifesté là comme celui en qui nous avons la vie sans fin et en qui nous pouvons croire, c’est-à-dire sur qui nous pouvons miser notre vie.
Et d’ailleurs, les grands prêtres et les Pharisiens ne s’y sont pas trompés : ils ont fort bien compris la gravité du signe que Jésus avait donné là : d’après saint Jean, toujours, trop de gens se mirent à croire en Jésus à la suite de la résurrection de Lazare, et c’est là qu’ils décidèrent de le faire mourir.
C’est donc ce miracle qui a signé l’arrêt de mort de Jésus ; évidemment, quand on y réfléchit deux mille ans plus tard, on se dit que c’est un comble : être capable de rendre la vie, cela méritait la mort ; triste exemple des aberrations où nous mènent parfois nos certitudes...
Revenons au récit de ce que je vous propose d’appeler le « réveil de Lazare » car il ne s’agit pas d’une véritable résurrection comme celle de Jésus, il s’agit plutôt d’un supplément de vie terrestre. Je ferai seulement deux remarques :
- Première remarque : pour Jésus, la seule chose qui compte, c’est la gloire de Dieu ; mais pour voir la gloire de Dieu, il faut croire (« Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu » dit-il à Marthe). Dès le début du récit, alors qu’on vient d’annoncer à Jésus « Seigneur, celui que tu aimes est malade », il dit à ses disciples : « Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu », c’est-à-dire la révélation du mystère de Dieu. Non pas que la manifestation de la gloire de Dieu soit une récompense pour bien-pensants ou bien-croyants ; mais quand nous ne sommes pas dans une attitude de foi, tout se passe comme si nous laissions notre regard s’obscurcir par le soupçon, la méfiance, c’est comme si nous mettions des lunettes sombres, nous ne voyons plus la lumière. La foi nous ouvre les yeux, elle fait sauter ce bandeau de la méfiance que nous avions mis sur nos yeux.
- Deuxième remarque : la foi en la résurrection franchit là sa dernière étape : à propos du texte d’Ézéchiel qui nous est proposé en première lecture pour ce cinquième dimanche de Carême, nous avions vu que la foi en la résurrection est apparue très tardivement en Israël ; elle n’est affirmée très clairement qu’au deuxième siècle av.J.C. à l’occasion de la terrible persécution du roi grec Antiochus Épiphane ; et à l’époque du Christ, elle n’est même pas encore admise par tout le monde. Marthe et Marie, visiblement, font partie des gens qui y croient. Mais, dans leur idée, il s’agit encore d’une résurrection pour le dernier jour ; quand Jésus dit à Marthe « Ton frère ressuscitera », Marthe répond : « Je sais qu’il ressuscitera au dernier jour, à la résurrection ». Jésus rectifie : il ne parle pas au futur, il parle au présent : « Moi, je suis la résurrection et la vie... Tout homme qui vit et croit en moi ne mourra jamais... Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra. » À l’entendre, on a bien l’impression que la Résurrection, c’est pour tout de suite. « Je suis la résurrection et la vie » : cela veut dire que la mort au sens de séparation de Dieu n’existe plus, elle est vaincue dans la Résurrection du Christ. Avec Paul les croyants peuvent dire « Mort, où est ta victoire ? »
Non, rien désormais ne nous séparera de l’amour du Christ, même pas la mort.
Credo : Ensemble, nous affirmons notre foi :
Je crois en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la Terre,
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur qui a été conçu du Saint Esprit,
est né de la Vierge Marie, a souffert pour nous sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers,
est ressuscité des morts le troisième jour, est monté aux Cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père, tout-puissant d’où il viendra juger les vivants et les morts
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Eglise Catholique, à la Communion des Saints, à la rémission des
péchés, à la résurrection de la chair, et à la Vie Eternelle.
Louange
Chacun peut partager un motif de reconnaissance envers le Seigneur : Tu es béni, Seigneur, Toi qui… !

Refrain : Que soit béni le nom de Dieu de siècle en siècle, qu’il soit béni !
https://www.youtube.com/watch?v=aP1OzGL-QsA&feature=emb_logo
Intercession
Tu es venu dans notre vie pour nous sauver. Avec Toi Seigneur Jésus, nous confions au Père tous nos proches, l’Église, le monde, les pauvres.
Nous pouvons partager chacun une intention ou le nom d’une personne, et/ou prier avec les intentions ci-dessous proposées par l’équipe paroissiale de prière universelle.
Refrain : Entends nos prières, entends nos voix, entends nos prières monter vers toi !
https://www.youtube.com/watch?v=aCXYCx06HDE
1. Depuis des années, le CCFD-Terre solidaire invite les chrétiens, à vivre une fraternité avec les peuples qui en ont le plus besoin. Pour que tous les chrétiens se passionnent pour le sort de leurs frères, même les plus lointains. nous te prions Seigneur.
2. En cette période de confinement, l’Eglise accompagne les familles en deuil. Pour toutes les familles touchées par un deuil, pour toutes les personnes qui n’ont pas pu se rendre au crématorium ou au cimetière pour l’inhumation d’un proche, ou d’un ami… nous te prions Seigneur.
3. Lors de la Vigile pascale nous célébrons les baptêmes des adultes. Cette année, ils auront lieux à une date ultérieure. Pour les catéchumènes, les futurs baptisés et tous ceux qui te cherchent, qu’ils vivent dans ta lumière, nous te prions Seigneur.
4. Nous ne pouvons plus en ce moment, nous réunir pour des célébrations publiques. Pour notre communauté de paroisses, malgré le confinement, que la fête de Pâques qui approche ravive notre espérance en la vie éternelle, nous te prions Seigneur.
Père de la vie éternelle, Tu n’es pas le Dieu des morts, mais le Dieu des vivants, Tu as envoyé ton Fils comme messager de la vie pour nous libérer de la mort. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. AMEN !
Notre Père
Ensemble, comme Jésus nous l’a enseigné, nous disons : NOTRE PÈRE…
Prière
Par l’intercession de tous les saints et saintes de Dieu [on peut nommer le patron de chacun des participants], que le Dieu de la persévérance et du courage nous donne de manifester par toute notre vie l’Esprit d’amour du Christ Jésus. Ainsi, d’un même coeur et d’une même voix, nous rendrons gloire à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, pour les siècles des siècles ! AMEN.
Je vous salue Marie
Ensemble, confions-nous à la tendresse maternelle de Marie : Je vous salue Marie.
Prière
Par l’intercession de tous les saints et saintes de Dieu [on peut nommer le patron de chacun des participants], que le Dieu de la persévérance et du courage nous donne de manifester par toute notre vie l’Esprit d’amour du Christ Jésus. Ainsi, d’un même coeur et d’une même voix, nous rendrons gloire à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, pour les siècles des siècles ! AMEN !
Chant : https://www.youtube.com/watch?v=K-AH-61No7g
1 - Nous chanterons pour toi, Seigneur, tu nous as fait revivre
que ta parole dans nos coeurs à jamais nous délivre.
2 - Nous contemplons dans l'univers les traces de ta gloire
et nous avons vu tes hauts faits éclairant notre histoire
3 - Nos pères nous ont raconté ton oeuvre au long des âges:
Tu viens encor nous visiter et sauver ton ouvrage.
4- Les mots de Dieu ont retenti en nos langages d'hommes
et nos voix chantent Jésus Christ par l'Esprit qu'il nous donne.
Signe de croix

Message du CCFD

La période de Carême est pour nous bénévoles, un moment très important.
Elle nous permet de vous rendre compte des actions de solidarité internationale que nous soutenons auprès du public et de collecter des fonds pour les financer dans la durée (près de 30% de nos ressources est collecté à cette période).
Avec l’épreuve que nous traversons, notre campagne de Carême est bouleversée.
Toutes nos animations sur le terrain et les quêtes prévues dans les églises ont été annulées.
Notre premier souci dans ce moment de crise est bien entendu de soutenir nos proches, notre système de santé, le personnel hospitalier mais aussi de continuer de nous mobiliser auprès des plus vulnérables, dans leur lutte contre la faim et les inégalités.
Nous sommes en effet très inquiets pour les populations des pays qui n’auront pas les moyens de se soigner et de mettre en place des mesures préventives. Les mesures de confinement telles que nous les connaissons sont difficilement imaginables dans de nombreux pays où les plus démunis doivent sortir tous les jours pour gagner un peu d’argent pour vivre…
Nos équipes sont en lien permanent avec les organisations partenaires que nous soutenons sur place et qui continuent leurs actions dans des contextes sociaux difficiles. Nous restons donc mobilisés plus que jamais auprès des acteurs de solidarité dans les pays du Sud que soutient le CCFD-Terre Solidaire.
 Il est important de continuer à les soutenir : https://soutenir.ccfd-terresolidaire.org/
Pendant cette période de confinement, nous pouvons toujours vivre les 3 piliers du Carême (le jeûne, la prière et le partage) en lien avec les partenaires locaux soutenus par le CCFD-Terre Solidaire qui n’ont pu venir en raison des conditions sanitaires.
Vous pouvez découvrir leurs actions, prier pour eux, leur combat, leurs initiatives et nous aider à incarner « le temps des solutions ». Pour participer : https://letempsdessolutions.org/
Enfin, n’hésitez pas à diffuser ce lien auprès de vos amis, pour appeler à la prière et au partage.
Quelle que soit la nature de votre geste ou de votre don, vous devenez un maillon essentiel dans cette chaîne de solidarité. Chaque geste compte. Tous les paiements sont 100% sécurisés sur ce site du CCFD-TS.
» Merci de participer à cette initiative par vos prières et votre mobilisation.
En union avec tous ceux qui souffrent, ici et là-bas, vous pouvez visionner certains projets financés sur https://vimeo.com/showcase/6803915?page=1

Plus que jamais, rien ne doit arrêter la solidarité

Date de création : 29/03/2020 @ 14:35
Dernière modification : 29/03/2020 @ 14:35
Catégorie : Covid 19 au jour le jour
Page lue 633 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 88

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 10
Agenda
Recherche



Haut