EAP

Fermer Infos , rappels et annonces

Fermer L'Évangile et le Saint du jour

Fermer Covid 19 au jour le jour

Fermer Baptême

Fermer Communion

Fermer Confirmation

Fermer Mariage

Fermer Reconciliation

Fermer Funérailles-Nécrologie

Fermer Catéchuménat

Fermer Equipe d'Animation Pastorale

Fermer Les Messes

Fermer Mission italienne

Fermer Vos prêtres

Animations

Fermer Conseils de fabrique

Fermer PERMANENCE

Fermer Pastorale des MIGRANTS

Fermer Secours Catholique

Fermer Revue de Presse

Fermer Radio Jerico

Fermer Avent

Fermer BOUSBACH

Fermer Behren-Messes à l'EHPAD

Fermer Behren-lès-Forbach

Fermer Chorales

Fermer Club ACE Action Catholique des Enfants

Fermer DIVERS

Fermer Diaconia 2013

Fermer ECCLESIA

Fermer Emmaüs

Fermer Enfants de choeur

Fermer Epiphanie et Messe des Nations

Fermer Eveil à la Foi

Fermer Fêtes et Traditions

Fermer Interreligieux

Fermer KERBACH

Fermer MCR

Fermer PÂQUES

Fermer Top Louange

Fermer Veillée de Noël

Fermer Z essai

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Covid 19 au jour le jour - Envoi 1 13/03/20
13/03/20
Nos Communautés de paroisses  et le virus

( voir en fin d'article quelques recommandations )

 

Bonjour à tous,
 
En pièce jointe, vous trouverez un communiqué de notre Evêque ainsi que des mesures pratiques concernant l'épidémie liée au Coronavirus - covid19. Nous vous invitons à lire ces documents.
 
De plus, suite à l'annonce du Premier Ministre de limiter les rassemblements à 100 personnes, l'évêque demande aux curés de supprimer dès ce week end les messes dominicales susceptibles de rassembler plus de 100 personnes ce qui est le cas dans nos deux Communautés de paroisses.


Pour faire bref :

- Les activités propres à la Pastorale de l'enfance  et la pastorale des jeunes (catéchèses, confessions, et autres célébrations) sont annulées jusqu' à nouvel ordre
- Le Pèlerinage des jeunes à Lourdes est annulé
- Les messes et temps de prières communs sont annulés dès ce week end et jusqu'à nouvel ordre
 
Pour les autres célébrations (funérailles, baptêmes, mariages), nous attendons des directives plus précises sachant que pour le moment, il est demandé aux curés de limiter la participation à de telle célébration uniquement à la famille. Chose qui est tout de même difficile à réaliser!

Chacun pourra évidemment suivre la messe à partir des différents médias, lire la Parole de Dieu et prier depuis leur maison, en communion avec toute l'Eglise.
 
Les églises restent pour l'heure ouverte et il est toujours possible de s'y rendre pour prier. 
 

Nous reviendrons vers vous par différents moyens de communications dès la semaine prochaine pour que les liens ne soient pas coupés mais vécus d'une manière différente.

Dans cette crise sanitaire majeure, nous prions le Seigneur, avec espérance et foi, de nous soutenir et de nous libérer de cette épidémie.
Bien fraternellement,
Père Serge PHILIPPI, Curé




Covid-19 : entre force d’espérance et principe de responsabilité
Depuis le début de l’année 2020, le monde entier – et notre pays en particulier – vit au rythme des annonces quotidiennes relatives à l’évolution de l’épidémie liée au Coronavirus (Covid-19). Nous ne pouvons pas prendre à la légère ce que chacun peut expérimenter en pareille contexte, dans ses relations et ses questionnements. Le nombre de personnes infectées par le virus ne cesse à l’heure actuelle de progresser, ainsi que les décès, le pic de l’épidémie étant probablement attendu en France pour ces prochaines semaines. Nous voulons d’emblée exprimer notre solidarité envers tous les personnels soignants accompagnant patients et familles, portant chacun d’eux dans notre prière tout en ayant une intention particulière envers les personnes décédées, celles et ceux qui sont atteints par le virus Covid-19 ainsi que tous les autres qui, pour diverses raisons, sont actuellement hospitalisées à domicile ou dans un centre de soin, résidents dans les EHPAD et institutions accueillant des personnes âgées ou handicapées. Nous mettons également notre confiance en tous les scientifiques qui ne ménagent pas leur peine pour trouver le vaccin ou le traitement adéquat.
Chrétiens, nous ne pouvons pas nous laisser aller à la peur et au repli sur soi. La réalité de l’épidémie du Covid-19 a mis en évidence ce que depuis tant d’années nous avons collectivement bâti : un colosse sur des pieds d’argile. Nous ne cessons d’être rappelés à notre humaine condition, celle de nos fragilités et de notre mortalité. Pour autant, le temps du Carême que nous vivons reste orienté vers l’espérance de Pâques qui nous donne à contempler la victoire de la Vie sur toutes formes de mort. Il ne faudrait donc pas que nous soyons tentés de quelque manière que ce soit par un semblant de psychose ou de peur généralisée, parfois généré par tel ou tel propos entendu ou vu. Comme chrétiens, nous ouvrant aux réalités difficiles de notre monde, nous voulons exprimer l’espérance qui nous habite et nous conduit, nous aidant à traverser l’épreuve de ce temps. « N’ayez pas peur » (Mc 6, 50), nous redit Jésus ! Si nous entendons beaucoup parler de confinement, nulle prescription ne peut nous interdire de mettre la prière en quarantaine. La rencontre avec les fragilités est essentielle et si, temporairement, elle ne peut plus se vivre physiquement, nous pouvons toujours vivre la communion de prière avec chacune d’elles ou par d’autres moyens. Ne laissons personne se terrer dans une solitude anxiogène.  
Mais chrétiens, nous sommes également citoyens. Au nom de notre appartenance à une nation et animés par les valeurs de la République, nous avons aussi à prendre notre part dans le combat contre la propagation du virus. Le principe de responsabilité nous invite à respecter les consignes qui nous sont communiquées régulièrement par les pouvoirs publics, devenant à notre tour vecteurs d’apaisement, coopérant avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre le Covid-19, et d’autant plus lorsque nous passerons au stade 3 prévu par les pouvoirs publics dans les cas d’épidémies. Récemment, les 28 et 29 février dernier, nous vous soumettions quelques recommandations de bonnes pratiques en lien notamment avec les célébrations au sein des églises ou destinées aux personnes ayant récemment voyagé ou en contact avec d’autres susceptibles d’être infectées. Ces consignes, toujours valables (cf. document joint), sont enrichies par quelques données complémentaires que vous voudrez bien appliquer et faire connaître, dans la mesure de vos possibilités.
Nous sommes conscients des changements que peut opérer temporairement l’épidémie dans les manières de vivre nos pastorales. Prêtres, diacres, ALP, nous sommes au service du bien commun et avons, avec les autres partenaires de la société, à contribuer à son respect. A nous d’en être des témoins confiants et justes. Prions Dieu de stimuler en tous la charité et de nous accorder d’être prochainement libérés de ce fléau.
Metz, le 13 mars 2020
Mgr Jean-Christophe LAGLEIZE                                                                      Mgr Jean-Pierre VUILLEMIN
           Evêque de Metz                                                                                                 Evêque auxiliaire
 
Quelques recommandations :
  1. Possibilité d’afficher sur les églises ou de diffuser sur les feuilles paroissiales, site Internet, lors de formations diverses
« Dans le cadre du contexte actuel (Coronavirus), des mesures préventives sont de rigueur à savoir :
- il est demandé à tout participant qui viendrait ou qui aurait été en contact avec une personne venant d’une zone à risque ou d’une zone dans laquelle existent des clusters, de ne pas venir aux célébrations / aux formations ;
- respecter des « gestes barrières » tels que énoncés sur le site du gouvernement www.gouvernement.fr (lavage très régulier des mains à l’eau et au savon, usage fréquent de solution hydro-alcoolique, tousser ou éternuer dans son coude, garder une certaine distance en se saluant sans se serrer la main, utiliser des mouchoirs à usage unique, port du masque si vous êtes malades afin d’éviter la diffusion de la maladie par voie aérienne) ;
- respecter le principe de responsabilité citoyenne en s’absentant de se déplacer en cas de doute sur son état de santé ou au-delà de 70 ans comme nous l’a demandé le Président de la République. Notons que les personnes âgées et / ou atteintes de diverses maladies chroniques préexistantes (pathologies cardio-vasculaires, insuffisants respiratoires, diabète, obésité, etc.) sont des populations à risque ;
Je vous remercie de bien vouloir en prendre note et revenir vers N. en cas de besoin.
Restant à votre entière disposition » ;
 
  1. Rappel des consignes déjà publiées en février dernier :
 
  • Éviter de se serrer la main et de s’embrasser conduit, dans la liturgie, à s’abstenir du geste de paix
  • Pour le rite du lavabo, ne pas hésiter à utiliser une aiguière et de l’eau savonneuse
  • S’il y a concélébration, les prêtres et autres ministres ne communient que sous le geste de l’intinction
  • La communion eucharistique ne peut être donnée que dans les mains.
  • Recommander aux prêtres de se laver les mains après avoir donné la communion, même dans la main
  • Vider les bénitiers présents dans l'église ;
 
  1. Les prêtres qui sont considérés comme des personnes à risque (en fonction de leur âge ou de leurs problèmes de santé) peuvent limiter les actes du ministère à ce qui leur paraît nécessaire à la vie des communautés qui leur sont confiées ;
 
  1. Pour les visites dans les hôpitaux et EHPAD : merci de respecter les consignes données par les directions des établissements ;
 
  1. Dans le cadre de célébrations avec l’onction des malades, veiller à respecter les consignes d’hygiène (proposition est faite d’utiliser un coton-tige pour chaque nouvelle onction) ;
 
  1. Lors des célébrations de funérailles, la bénédiction du corps se fera en traçant le geste du signe de la croix avec la main, sans utiliser le goupillon qui, dans les cas habituels, passe de mains en mains ;
 
  1. Pour les quêtes : le panier ne passera plus dans l’assemblée de mains en mains. Plusieurs solutions sont possibles : paniers déposés à l’entrée de l’église ou à la sortie de la messe, ou procession d’offrandes au moment de l’offertoire selon la même organisation que la procession de communion ;
 
  1. Il est demandé aux personnes sollicitées pour la distribution de la communion, de prendre le temps de se laver les mains avec une solution hydro-alcoolique ou de l’eau savonneuse avant et après la distribution et de faire le nécessaire pour ne pas toucher les mains des fidèles en déposant l’hostie ;
 
  1. Si des mesures encore plus restrictives n’avaient pas lieu dans les semaines qui viennent en ce qui concerne les rassemblements dans les églises, nous encourageons la célébration communautaire du sacrement de la réconciliation, sans absolution individuelle ou collective. Toute démarche pénitentielle, quelle qu’elle soit, a du prix aux yeux de Dieu. Pour éviter toute proximité entre le pénitent et le prêtre, nous demandons que toutes les confessions individuelles soient supprimées. Le sacrement du pardon sera donné ultérieurement, lorsque les conditions sanitaires permettront à nouveau de rassembler les fidèles et vivre une proximité plus grande auprès de chacun d’eux. En cas d’urgence (décès imminent), ces mesures ne s’appliquent pas ;
 
  1. Au regard du contexte actuel, suite à l’annonce du Président de la République de la fermeture jusqu’à nouvel ordre des établissements scolaires et universitaires, et face aux incertitudes liées aux semaines à venir, nous faisons le choix d’annuler le pèlerinage des jeunes à Lourdes. C’est une décision difficile que nous prenons, conscients de l’impact qu’elle peut avoir tant pour les organisateurs qui s’y sont déjà beaucoup investis que les jeunes et accompagnateurs qui se réjouissaient de vivre ensemble un temps spirituel fort de rencontres et de joies partagées en Dieu. Mais nous estimons qu’il est préférable de miser sur la prévention, évitant ainsi des annulations de dernière minute et l’engagement de coûts importants ;
 
  1. Pour les mêmes raisons, les activités liées à la préparation des enfants à la première des communions ou à la confirmation sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Nous vous recommandons de trouver d’autres moyens de partage de la foi (par exemple à travers l’environnement numérique, transmettre des supports qui puissent accompagner la formation catéchétique, la prière...) ;
 
  1. Nous demandons aux archiprêtrés qui avaient prévu de vivre leur Jubilé à la cathédrale au mois de mars de bien vouloir reporter leur pèlerinage et de prendre contact avec le chanoine Dominique Thiry en charge du Jubilé. Pour les pèlerinages prévus en avril et mai, des consignes seront données dans 15 jours ;
 
  1. De concert avec Mme Marie-Louise Kuntz, vice-présidente du Conseil départemental, à partir du lundi 16 mars, le vestiaire Saint Martin et Cari bout’chou seront fermés en raison d’un nombre insuffisant de bénévoles disponibles pour assurer les permanences. Il est normal et responsable que les bénévoles en proche contact avec les nombreux usagers venant quotidiennement à CARITAS MOSELLE, se protègent et protègent ainsi les autres ;
 
  1. Il conviendra d’être attentifs aux recommandations émises, notamment en matière de rassemblements (lieux de cultes, formations, etc.). Pour l’heure, il ne nous est pas demandé de supprimer les célébrations. Par contre, nous demandons aux paroisses et autres lieux de célébrations de s’organiser pour répartir les fidèles (1 siège sur 2 et 1 rang sur 2) ;
 
  1. Il est opportun de reporter les réunions non urgentes à une date ultérieure. De même, il sera peut-être nécessaire de privilégier le travail au domicile, notamment pour les laïcs en mission ecclésiale. Les ALP qui travailleraient à leur domicile sont priés d’en référer à leur autorité ;
 
  1. S’il y a le moindre doute en raison de présence de fièvre, toux, difficultés à respirer : contacter votre médecin traitant, évitant d’engorger le Samu-Centre 15. La durée moyenne d’incubation est estimée à 5 / 6 jours avec une période allant au maximum jusque 14 jours au regard des données scientifiques actuelles, ces chiffres pouvant encore évoluer dans les jours qui viennent. Sachez qu’une personne porteuse du Covid-19 peut toujours contaminer plusieurs personnes de son entourage : il convient donc de respecter le principe de l’isolement ;
 
  1. Nous vous invitons à être imaginatifs pour soutenir la vie spirituelle des fidèles et compenser la restriction de la vie communautaire et sacramentelle en ce temps de crise sanitaire. Nous vous demandons d’informer les fidèles sur l’existence de médias chrétiens tels que KTO, RCF Jérico Moselle ou d’autres (Le Jour du Seigneur, France Culture) qui, régulièrement, diffusent la messe et peuvent être un soutien spirituel important pour les personnes recluses.

Date de création : 20/03/2020 @ 15:01
Dernière modification : 20/03/2020 @ 19:05
Catégorie : Covid 19 au jour le jour
Page lue 47 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 64

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 21
Agenda
Recherche



Haut